Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Alan Lee, Hurin et Bilbo

Le dernier Salon du Livre de Versailles a été honoré par la présence d’Alan Lee, célèbre pour avoir illustré moult œuvres de J.R.R Tolkien et participé à l’élaboration des adaptations cinématographiques du Seigneur des Anneaux. Le maître n’a accordé qu’une seule interview lors de son passage en France, est c’est à Fantasy.fr qu’il a donné ce privilège.

Le dessinateur nous parle évidemment de son travail sur Les Enfants de Hurin, et nous confie également son sentiment sur le conflit actuel qui oppose Peter Jackson et New Line concernant l’adaptation de Bilbo le Hobbit.

Cette interview sera prochainement suivie par celle de Vincent Ferré, traducteur et expert français de l’univers de Tolkien.

Par César Bastos | 'Alan Lee, Hurin et Bilbo
19 avril 2007 | Mis à jour 19 avril 2007
Alan Lee, Hurin et Bilbo
Alan Lee, Hurin et Bilbo
Alan Lee, Hurin et Bilbo
Alan Lee, Hurin et Bilbo
Alan Lee, Hurin et Bilbo
Alan Lee, Hurin et Bilbo
Alan Lee, Hurin et Bilbo

Quatre ans après l’aventure du Seigneur des Anneaux au cinéma, comment vous sentez-vous ? Quitter la Terre du Milieu a-t-il été facile ?

Si ça a été facile ? Très ! En fait, après six années de travail sur le film, je me sentais prêt pour un changement, prêt à rentrer chez moi pour passer à autre chose. Je voulais me retrouver moi-même avant de me mettre à illustrer autre chose, à savoir Les Enfants de Hurin. C’était un projet très excitant, mais qui imposait de se replonger à nouveau dans le monde de Tolkien... et… et… hum, comme vous le voyez, malgré tout ce temps passé, parler de l’auteur et de ses créations n’est pas toujours très évidement ! Ce monde est si vaste, si riche…

C’est justement l’objet de ma question suivante : Y a-t-il un élément de la Terre du Milieu que vous n’auriez pas encore dessiné, si cela est possible ?

À vrai dire, je n’ai pas beaucoup travaillé sur Le Silmarillion. Les Enfants de Hurin représente ma première occasion de m’attaquer à cette époque, le Premier Âge. C’est Ted Nasmith qui avait travaillé sur l’édition illustré du Silmarillion, dont j’ai voulu me tenir éloigné. Après avoir étudié et apprécié ce qu’il a fait, j’ai voulu rester sur ma lancée pour illustrer à ma façon cette histoire.

Quel est votre sentiment sur l’opposition entre New Line et Peter Jackson concernant la prochaine adaptation de Bilbo le Hobbit ?

Je suis très attristé que Peter ne travaille pas dessus, même si rien n’est encore déterminé. J’espère vraiment qu’il sera autorisé à le faire, afin de retrouver la même esthétique, la même apparence… le même Gandalf que dans les trois précédents films. J’ai été très inquiet lorsque cette affaire a éclaté, et je le reste. Il serait dommage que des aspects financiers affectent la mise en œuvre d’un tel projet.

Et s’il s’avérait que le film se faisait sans Peter Jackson, accepteriez-vous de faire partie de l’équipe créative malgré tout ?

Cela dépend d’énormément de choses, à commencer par ma disponibilité lorsque commencera la production. Quoi qu’il en soit, je n’ai encore reçu aucun script, je ne pense même pas qu’il en existe un. De plus, personne ne m’a contacté pour le moment à ce propos. Si cela arrive, il faudra en discuter.

Quels sont vos projets actuels ? En avez-vous pour l’industrie du cinéma ?

Non, rien pour le cinéma actuellement. Maintenant que mon travail sur Les Enfants de Hurin est terminé, je me concentre sur les illustrations d’une nouvelle version des Métamorphoses d’Ovide, qu’Adrian Mitchell a adapté pour le jeune public. C’est une histoire merveilleuse que j’aime énormément. Je m’amuse beaucoup mais cela représente tout de même une immense quantité de travail et je ne sais pas combien de temps cela me prendra.

Où gardez-vous l’Oscar de la meilleure direction artistique que vous gagné en 2004 pour l’adaptation du Retour du Roi ? Trône-t-il sur votre cheminée ?

C’est avec la plus grande honte que je dois vous annoncer qu’il demeure dans mon studio… très bien emballé dans un sac en plastique. Je n’ai trouvé aucun endroit dans ma maison où il serait à sa place. Tôt ou tard, j’entreprendrai la fabrication d’un temple consacré à cet Oscar.
publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)