Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Prestigieuse interview

A l’occasion de la sortie du Prestige, Warner Bros. France a organisé le 8 novembre au Bristol une conférence de presse en présence de Christopher Nolan, Hugh Jackman et Michael Caine. L’équipe de Fantasy.fr y était. 

Place à la magie.
Par La Fantasy Team | 'Prestigieuse interview
16 novembre 2006 | Mis à jour 16 novembre 2006
Prestigieuse interview
Prestigieuse interview
Prestigieuse interview
Prestigieuse interview

Pour commencer, une question pour les acteurs : qu’est-ce qui rend Christopher Nolan si particulier ?

Michael Caine : Il est vraiment gentil et très calme. Vous savez beaucoup de réalisateurs crient et aboient, lui pas du tout. En plus d’être le réalisateur, il est également le scénariste. Il sait parfaitement où il va, ce qu’il veut, et contrairement à d’autres réalisateurs, si vous voulez changer quelque chose, il vous écoutera. D’autres s’offusquent dès que vous voulez changer une ligne du script, comme si le ciel leur tombait sur la tête, mais avec Chris ça se passe bien.

Hugh Jackman : Oui, il est vraiment très gentil. Il communique beaucoup. Vous savez en tant qu’acteur c’est très important de se sentir bien dirigé. Avec Chris c’est le cas et c’est un peu comme quand vous voyez le film. Je veux dire vous devez prêter attention mais vous êtes détendus car vous sentez que vous êtes entre de bonnes mains.

Le personnage de Danton possède plusieurs facettes. Comment peut-on aborder un personnage pareil ?

Hugh Jackman : Jouer un magicien a été une chose formidable pour moi car ils incarnent le mystère et en tant qu’acteur vous devez toujours essayer de coller le plus à l’essence même du personnage. Ça été une chance pour moi que Chris vienne me trouver pour ce rôle car c’était quelque chose que je n’avais pas vraiment eu l’occasion de faire. Le fait de voir le périple et la chute de cet homme, son côté noir et ses obsessions, a été génial à jouer. Afin de me sentir proche du personnage, j’ai écrit les carnets que le personnage décrypte tout au long du film. Cela m’a aidé à comprendre la psychologie de mon personnage.

Les acteurs avaient toutes les cartes en main lors du tournage ou bien est ce que des éléments leur étaient cachés ?

Christopher Nolan : Je sais qu’il existe des réalisateurs qui entretiennent le mythe en manipulant le script et les acteurs. Je ne suis pas de ceux là. Je ne m’imagine pas travailler de façon si étroite avec des gens en leur cachant quelque chose.

Pouvez-vous nous parler de votre entraînement de magicien et nous dire qui de vous ou de Christian Bale est le meilleur ?

Hugh Jackman : [rires] Ricky Jay et Michael Weaver, qui ont travaillé sur le film, nous ont beaucoup aidé. Ils nous ont appris ce qu’était le style d’un magicien, sa façon de se mettre en scène, de se promouvoir. Ils nous ont appris quelques tours, mais pas assez, ce qui était très frustrant. J’ai supplié Ricky Jay pendant des semaines en lui disant que j’avais deux enfants et que je devais absolument augmenter ma sociabilité à leurs fêtes d’anniversaires, mais il ne m’a rien donné. Il est resté très professionnel, un vrai magicien jusqu’au bout. Il ne m’a appris uniquement que ce dont j’avais besoin pour le film et rien d’autre.

Ce film, Le Prestige, est tiré du livre éponyme de Christopher Priest qui s’est facilement imposé comme un classique du genre. Qu’est ce qui vous a paru le plus magique dans ce livre ?

Christopher Nolan : Pour moi, la première chose qui m’a fait aimer ce livre est la façon dont Priest explore ce monde composé de grandes figures, de magiciens importants, de spectacles incroyables, etc. Ce livre vous donne beaucoup de points de vues différents. Il vous montre un monde où la magie et la science sont sur le point de se rencontrer et de se mêler. Il y a des éléments de science-fiction mais également des éléments historiques très présents. C’est très dur pour moi de définir en quoi ce livre avait un potentiel cinématographique mais j’étais très excité à l’idée de le porter à l’écran. Nous avons essayé, moi et l’équipe du film, de garder cette sensation de confusion qui existe dans le roman afin de garder le public captivé.

Dans le film David Bowie joue le rôle de Tesla, l’inventeur de l’électricité. Pouvez vous nous en dire plus sur votre collaboration avec lui ?

Hugh Jackman : Tout d’abord il faut dire que j’étais un grand fan de David Bowie et quand il est arrivé sur le tournage c’était assez incroyable. J’ai une petite anecdote sur Christopher Nolan.

Un jour il a appelé sa mère pour lui dire « Hé maman, je vais faire un film avec Hugh Jackman, Michael Caine, Scarlett Johansson, Christian Bale et David Bowie » et elle lui a répondu : « Ouhhh ! David Bowie ! Maintenant tu commences à faire des vrais films. ». Il lui a répondu : « Tu sais, j’ai déjà fait Batman avec Michael Caine, Morgan Freeman et d’autres » mais elle lui a sorti : « Oui, mais là c’est David Bowie ! ». [rires]

Sur le tournage, toute l’équipe se regardait en se disant : « Hé vas y ! Demande lui de chanter. ». En fait c’est quelqu’un de super et de très gentil et ça été un plaisir de travailler avec lui.

Michael Caine, qu’est-ce qui vous a poussé à accepter ce projet de film ? Est-ce que c’est le fait d’avoir déjà travaillé avec Christopher Nolan sur Batman ?

Michael Caine : J’ai bien sûr voulu participer à ce film parce que j’avais déjà travaillé avec Christopher Nolan, sur Batman, mais ce qui s’est passé est plus simple. J’ai eu l’occasion de lire un millier de scripts, j’en ai d’ailleurs joué une centaine, mais je n’avais jamais lu un scénario pareil. Il était véritablement unique. Je lis beaucoup de thrillers et je suis capable de percer le mystère très rapidement. Avec celui-ci, c’était impossible. Jusqu’à la dernière page je n’ai pas trouvé qui était derrière tout ça. De plus, quand j’ai appris que Christian Bale serait de l’aventure, j’ai dit oui. Nous avions déjà travaillé ensemble sur Batman et nous entretenons de très bonnes relations. C’est un vrai ami. Aujourd’hui, je ne travaille plus qu’avec ce genre de relations, ce genre de scripts. Il faut que quelqu’un me fasse une offre que je ne puisse pas refuser.

Quel a été votre meilleur souvenir du tournage ?

Michael Caine : Pour moi le meilleur souvenir de tournage, de n’importe quel tournage d’ailleurs, c’est quand l’assistant dit : « C’est dans la boite », parce qu’après on fait la fête.

Hugh Jackman : Pour ma part j’aurais dit que c’était de travailler avec Michael Caine mais comme il ne m’a pas mentionné, ce sera autre chose.

Michael Caine : Ah oui bien sûr, et travailler avec Hugh Jackman !

Hugh Jackman : Trop tard ! [rires] Non, ce qui m’a beaucoup plu durant ce tournage c’est le fait de tourner dans ces immenses théâtres à l’ancienne. On a tourné à Los Angeles et c’est vraiment formidable de voir un public, payée 15 dollars de l’heure pour s’émerveiller à chacun de vos tours. [rires]

Est-ce que dévoiler un tour de magie au cinéma, ce n’est pas quelque part en perdre sa saveur ?

Christopher Nolan : En effet je pense qu’on perd beaucoup à dévoiler les tours de magie. Personnellement, je ne le supporte pas. Néanmoins il y a des impondérables quand on réalise un film. J’essaye de ne pas en dévoiler plus que nécessaire. Le fait d’avoir des making-of sur le DVD, qui est d’ailleurs un formidable outil et format, permet de renseigner le spectateur sur les coulisses du film. Cela, je l’admets, démystifie beaucoup le merveilleux mais permet une plus grande immersion dans le film.

Le Prestige est en salles depuis le 15 novembre 2006.

Merci à l'hôtel Bristol, Warner Bros. France et plus particulièrement à Florence D.
publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)