Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Dialogue avec Dzialowski

Jean-Jacques Dzialowski publie ses premiers travaux professionnels chez Semic avec des personnages tels que Ozark, Zembla, Homicron. Il exporte son talent aux Etats-Unis où il œuvre pour Marvel, DC Comics ou Platinium.

Jean-Jacques travaille actuellement sur plusieurs projets dont une série à paraître chez dans la collection Angle Comics de Bamboo.
Par La Fantasy Team | 'Dialogue avec Dzialowski
14 février 2006 | Mis à jour 14 février 2006
Pages liées :Toutes les interviews
Dialogue avec Dzialowski
Dialogue avec Dzialowski
Dialogue avec Dzialowski
Dialogue avec Dzialowski
Dialogue avec Dzialowski

Comment es tu devenu dessinateur ?

J'ai commencé à dessiner vers l'âge de 7 ans en découvrant le magazine Strange et tout l'univers Marvel/Lug. J'étais complètement emballé et comme tous les gamins de cet âge, j'essayais constamment de reproduire les dessins et les personnages. J'ai commencé à réellement envisager de  faire ce métier lors de ma première année de fac, laquelle ne s'est pas véritablement passée comme je le souhaitais. J'ai continué la fac tout en prenant des infos sur la profession ; j'ai envoyé des copies de mes travaux  pendant plusieurs années très très régulièrement aux maisons d'édition US parce que le cadre de travail qu'ils étaient susceptibles de proposer me convenait parfaitement. Et donc après plusieurs années, les choses se sont débloquées et sont devenues beaucoup plus intéressantes.

Quels sont les réalisations et collaborations qui t'ont le plus marqué ?

J'ai adoré travailler pour DC, et tout particulièrement dans l'univers de Batman. C'était vraiment formidable même s'il n'y a pas que de bons côtés.
Durant cette période, j'ai eu la joie de travailler avec Dan Green, un encreur dont j'admire le travail depuis une bonne vingtaine d'années.
Travailler avec lui a littéralement été un rêve devenu réalité et j'adorerais partager un nouveau projet avec lui. Je travaille actuellement sur un album pour la maison d'édition Bamboo et toute l'équipe est fantastique. Qu'il s'agisse du scénariste, Hervé Richez, du coloriste, Cyril Saint-Blancat, ou de l'éditeur, Olivier Sulpice, le cadre de travail est franchement idyllique. Ils rendent réellement les choses faciles et tous trois font que l'on a très sincèrement et concrètement envie de rendre chaque nouvelle page meilleure que la précédente.

Quels sont tes projets en cours?

Un album chez Bamboo appelé Groomlake et une mini-série de 5 épisodes pour Desperado Publishing/Image Comics aux US dont le titre est Common Foe. Ce sont mes 2 principaux projets actuels. Sur Common Foe, je réalise les crayonnés qui sont ensuite directement mis en couleurs, ce qui permet d'avoir un rendu quelque peu différent de celui de Groomlake, pour lequel j’encre les crayonnés afin d'obtenir un trait beaucoup plus fin qui correspond plus aux attentes du marché Européen.

Quelle différence cela fait de travailler pour les américains, notamment pour des géants tels que Marvel et DC ?

Toute la différence réside en un mot : On travaille effectivement POUR les Américains tandis qu'avec Bamboo, on travaille AVEC un scénariste, avec un coloriste, etc. Les Américains sont beaucoup moins chaleureux, beaucoup plus "mécaniques" et très certainement moins francs dans leur façon de gérer les choses avec les créatifs. Tous les éditeurs ne sont certes pas sur le même modèle et certains sont très clairement meilleurs que d'autres, professionnellement et humainement, mais beaucoup d'entre eux ne sont pas nécessairement très respectueux envers vous et votre travail. Peut-être parce qu'ils doivent s'occuper de beaucoup de titres en même temps. Ou peut-être pas.

En terme de carrière quel est ton voeux le plus cher (et gagner au loto ne fait pas partie des options)... Bon d'accord je reformule... Y a t-il, en tant que dessinateur, un rêve que tu souhaiterais réaliser ?

Continuer à travailler, et donc à dessiner, cela dans le meilleur cadre possible, c'est-à-dire avec des gens que j'aime et qui apprécient le travail que l'on peut faire. Je dois aussi avouer que j'adorerais dessiner Spider-man, mais là encore, les choses ne s'arrêtent pas simplement avec l'envie de dessiner un titre ou un personnage. L'équipe avec laquelle on travaille est à nouveau vraiment déterminante dans le choix d'un projet. Le rêve que j'adorerais aussi voir se réaliser serait de rencontrer une charmante jeune femme qui serait l'inspiration pour de nouveaux projets mais ceci est une autre histoire. :-)
Pages liées :Toutes les interviews
publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)