Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Anna Popplewell et William Moseley à propos de Narnia

Anna Popplewell est né en décembre 1988. Elle suit des cours d’art dramatique à l’Allsorts Drama for Children avec les autres enfants de la famille. En 1988, elle obtient son premier rôle dans l’adaptation télévisée de Frenchman’s Creek. On la retrouve ensuite dans Le petit vampire, Me without you, Mansfield Park
Anna joue le rôle de Susan, la plus âgée des deux sœurs, dans Le Monde de Narnia.
 
Fils du directeur de la photo Peter Moseley, William Moseley est né en 1987. Il y a 7 ans, il est repéré par la directrice de casting Pippa Hall qui suit l’évolution de sa carrière. En 2002, il est engagé sur le téléfilm Goodbye, Mr. Chips.
Dans Le Monde de Narnia, William incarne le personnage de Peter, l’aîné des quatre enfants.
Par Emmanuel Beiramar | 'Anna Popplewell et William Moseley à propos de Narnia
29 décembre 2005 | Mis à jour 29 décembre 2005

Que connaissiez-vous du monde de Narnia avant ce film ?

Anna Popplewell : J’ai découvert Les Chroniques de Narnia à sept ans et les ai relues pour les auditions avec autant de plaisir.

William Moseley : Je connaissais des enregistrements audio que j’écoutais le soir avant de m’endormir. C’est ma mère qui m’a incité à lire le premier tome pendant l’audition. Je l’ai lu d’une seule traite, surpris de voir combien l’histoire de ces enfants me fascinait.

Comment avez-vous vécu l’attente des résultats des auditions ?

Anna Popplewell : Il a fallu dix-huit mois en tout. C’était long et éprouvant. Ce n’est qu’à la fin que j’ai réalisé combien je tenais à participer au film.

William Moseley : C’est vrai aussi pour moi ! Plus les auditions durent longtemps, moins l’on veut avoir parcouru tout ce chemin pour rien.
 
Anna Popplewell : William et moi nous sommes rencontrés lors des toutes premières auditions et nous nous sommes tenu les coudes par la suite. C’était bien de vivre cette expérience ensemble.

Vous donnez l’impression d’appartenir à la même famille…

William Moseley : Nous étions une famille, aussi bien sur le plateau qu’en dehors. Lorsque les autres enfants sont arrivés en Nouvelle-Zélande, ils ont été surpris de voir combien nous nous sentions déjà très proches. 

Anna Popplewell : Nous avons eu beaucoup de chance. La distribution assemblée par Andrew était parfaite. Nous nous entendions tous très bien. Etre loin de chez soi nous rapprochait. William est le plus âgé de sa famille. Je suis l’aînée d’une famille de trois enfants. Il me paraissait donc naturel d’avoir une petite sœur. Georgie est la plus jeune de sa famille, et Skandar a une sœur de mon âge. Nous nous sentions tous très bien dans notre position.

Il fallait que vous rendiez le lion animatronique qui représentait Aslan très convaincant…

William Moseley : Ce n’était pas toujours un lion animatronique.

Anna Popplewell : Plusieurs techniques ont été employées. Nous avions souvent un Aslan imaginaire. Parfois, nous n’avions que des marques, quand on jouait sur fond vert. Au début, c’était un peu déstabilisant.

William Moseley : Le personnage se crée à travers vous en fonction de vos réactions et de la manière dont vous vous le représentez. Il en va de même pour le castor. C’est votre imagination qui fait tout. J’ai trouvé cela très intéressant.

Pour la scène où Aslan est sur le grand rocher, c’était une marionnette…

Anna Popplewell : J’ai été très étonnée de voir combien elle paraissait réelle sur le plateau. Il y avait aussi un lion animatronique pour la scène finale où nous montons sur son dos. Même si cela faisait un peu rodéo et qu’on avait mal aux cuisses, c’était formidable.

Vous avez eu des soucis avec votre armure du fait de votre croissance…

William Moseley : Je ne devais d’abord porter qu’une armure sur la poitrine et les bras, puis elle a été étendue aux jambes et aux épaules. J’étais très content et fier de me balader avec. Au bout de deux ou trois semaines, il a fallu la renforcer. Mes bras se sont musclés à force de manier l’épée. C’était étrange de voir mon corps se métamorphoser ainsi.

Quelle a été votre réaction en voyant le film pour la première fois ?

William Moseley : J’étais très content et soulagé. Nous avons travaillé si longtemps sur ce film ! C’était excitant, enthousiasmant, impressionnant…

Anna Popplewell : J’étais très émue. J’avais beaucoup d’attentes car tout le monde disait que ça allait être super. En fait, cela a dépassé tout ce que j’espérais. J’étais contente et très fière d’y avoir participé.

Vous avez versé une petite larme ?

Anna Popplewell : Ça se pourrait bien !
publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)