Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Dawn French et Le monde de Narnia

Originaire du Pays de Galles, Dawn French a connu un succès considérable avec la sitcom The Vicar of Dibley, créée par Richard Curtis. Elle a été la vedette de Murder Most Horrid, Tender Loving Care et Sex and Chocolate. French a joué au cinéma dans Pinocchio de Steve Barron et Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban d'Alfonso Cuaron, dans lequel elle était la grosse dame du tableau.
Dans Le monde de Narnia chapitre1 - le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique, elle prête sa voix à Madame Castor.
Par Emmanuel Beiramar | 'Dawn French et Le monde de Narnia
22 décembre 2005 | Mis à jour 22 décembre 2005

Quand avez-vous lu "Les Chroniques de Narnia" pour la première fois ?

C’est mon père qui me les a lues quand j’avais sept ou huit ans.

Qu’ont-elles de si spécial pour avoir séduit tant de générations ?

Je pense que c’est le côté magie, et le fait que ce sont de remarquables aventures. Chacun aimerait être l’un des enfants Pevensie et trouver l’armoire magique. Le monde de Narnia est un lieu merveilleux, très bien rendu dans le film. Je suis impressionnée par la manière dont mon imaginaire s’est mêlé à l’univers de l’œuvre. Ces enfants appartiennent à une autre époque, ils ont quelque chose de délicieusement classique, et deviennent en quelque sorte des chevaliers quand ils pénètrent dans le monde de Narnia. Ils sont les défenseurs du bien dans un décor fascinant. Je suis vraiment très contente du résultat.

Comment êtes-vous devenue Mme Castor ?

Quand Andrew m’a proposé de prêter ma voix à Mme Castor, j’ai craint de devoir parler avec des dents spéciales ou des accents étranges qui rappellent l’animal. En fait, il voulait juste une personne qui aurait pu être mariée à Ray Winstone et cela, je le pouvais !

A-t-il été difficile de se retrouver toute seule dans une cabine d’enregistrement ?

Prêter sa voix à un personnage animé est une curieuse expérience. Mais Andrew Adamson est un réalisateur extraordinaire avec ses acteurs. Je l’ai vu travailler avec les enfants en Nouvelle-Zélande. Même si la plupart du temps, je n’avais de contact avec lui qu’au téléphone, j’avais une drôle de photo de lui au-dessus de l’écran que je regardais. Je l’avais ainsi toujours sous les yeux ou au téléphone et c’est pour lui que je jouais. Il vous fait jouer votre texte de vingt façons différentes et vous donne les répliques des enfants. Ainsi, je ne me sentais pas seule. J’avais vraiment envie de jouer mon rôle à la perfection. J’avais espéré travailler avec Ray mais cela n’a pas été possible, même si nous étions dans la même pièce. Il était plus facile d’enregistrer notre texte tour à tour.

Avez-vous eu l’impression de refaire de la radio?

Peut-être, puisqu’on est enfermée dans une salle sans fenêtre. J’ai cependant fait finalement très peu de radio dans ma vie. Ce travail était agréable et très intense.

Que pensez-vous des quatre enfants du film par rapport à ceux de l’œuvre ?

Ils m’ont impressionnée, surtout la petite Lucy. Elle a une sensibilité très rare chez une enfant de cet âge. Le tournage a dû l’épuiser, car elle se dépensait sans compter. Elle savait faire passer la sensation de froid, la peur, alors que la plupart du temps les enfants tournaient dans de faux décors en polystyrène ou avec des gens en collants verts et devaient faire comme s’ils regardaient un point précis. Je leur tire vraiment mon chapeau.

Le personnage d’Aslan est certainement la plus belle réussite du film.

Il fallait qu’il soit magnifique parce qu’il est pour tous un personnage central, l’incarnation du sage. Chaque lecteur s’en est fait sa propre image. C’est pourquoi il était difficile de le créer. Andrew a fait un travail remarquable. Aslan est tellement présent à l’écran qu’on peut presque le sentir.

Vous avez été une voix de "Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban", et maintenant du "Monde de Narnia". Pensez-vous qu’un nouvel avenir s’ouvre à vous dans ce domaine ?

En fait, dans Harry Potter, je n’étais pas seulement une voix, j’étais… un portrait peint, je portais donc un costume. Mais je suis heureuse d’être devenue un castor ! Être une voix est très amusant.
publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)