Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Yoann Berjaud met un terme au silence des Guerriers

Fantasy.fr a interviewé Yoann Berjaud, auteur de Le Chant Premier : Les Derniers Guerriers du Silence, premier tome d'une série qui se déroule dans le même univers que Les Guerriers du Silence de Pierre Bordage.

Par Emmanuel Beiramar
8 mars 2012 | Mis à jour 8 mars 2012
Yoann Berjaud met un terme au silence des Guerriers
Yoann Berjaud met un terme au silence des Guerriers

Fantasy.fr : Yoann, parle-nous un peu de toi. Quel a été ton parcours jusqu'à présent ?

Yoann Berjaud : L’imaginaire a imprégné toute mon enfance, j’ai toujours été un rêveur et malgré une scolarité satisfaisante, j’avais du mal à imaginer quelle serait ma place dans la société. Mon parcours en série scientifique puis en économie : Prépa HEC et Faculté d’Eco me prédestinait à un cursus commercial, une aberration étant donné ma personnalité très peu pragmatique voire fantasque. C’est à l’âge de 22 ans que j’ai décidé de tout arrêter pour devenir ‘écrivain’, un coup de tête risqué, qui me conduisit finalement après trois années d’errance en école de journalisme où j’appris réellement à écrire. Vivre de ma plume, en devenant journaliste de presse régionale fut un premier succès, j’avais enfin trouvé une voie d’expression et une passion mais mon grand œuvre restait à réaliser : publier mon premier roman. Cette quête avait commencé à la lecture de Pierre Bordage et allait se réaliser grâce à lui. 
 

Fantasy.fr :Tu souviens-tu de ta première rencontre avec l'imaginaire ?

Yoann Berjaud : Je dévorai les BD étant jeune avec une préférence pour Yoko Tsuno et ses voyages intersidéraux. Je me rappelle avoir frémi en découvrant le film : L'Histoire Sans Fin. Mais c’est sans conteste la première trilogie de la Guerre des Etoiles qui me fit entrevoir ce que pouvait être la magie de l’héroïsme et du Space Opera.
  
J’avais dix sept ans quand sont sortis Les Guerriers du Silence de Pierre Bordage et ce fut pour moi, une révélation : il était possible d’écrire de la science-fiction en alliant une réflexion métaphysique, une analyse profonde des thèmes sociaux et religieux contemporains, le tout sur toile de fond de quête spirituelle ! J’étais sous le charme, envoûté et je trouvais ma vocation : marcher sur les traces de Maître Bordage.
 

Fantasy.fr : Parle-nous de tes influences ?

Yoann Berjaud : Créer des personnages vivants, animés de sentiments passionnés et troublants pour le lecteur, est l’objectif fondamental de mon écriture. Par ailleurs, la métaphysique et la recherche du sens de notre existence à la fois dans le monde mais aussi dans la société que nous avons créée sont également au cœur de mes préoccupations. J’ai été donc fortement influencé par toutes les œuvres imaginaires qui avaient une dimension initiatique ou bien habitée par une quête du sens de la vie et du rôle que devrait jouer l’individu dans la société. J’ai été particulièrement inspiré par Hypérion de Dan Simmons, la série Le prisonnier de Patrick McGoohan, Le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley, 1984 de George Orwell, Dune de Frank Herbert, les romans de Card, mais aussi plus récemment, Dark City, les films de la trilogie Matrix, V pour Vendetta, ou dans le domaine de la BD Le Lama Blanc et Les Cités obscures de François Schuiten et Benoît Peeters. J’ai une fascination pour les villes tentaculaires, les villes monde où mille univers s’entrechoquent, mon tout premier projet d’écriture sur lequel je travaille depuis 15 ans maintenant est une saga en plusieurs tomes relatant les chroniques d’une cité-univers sous un dôme d’énergie, cité-prison, cité-divine, cité-vivante… il devait s’agir d’un Space Opera tant les factions étaient nombreuses et les ambiances variées et puis j’ai décidé de tout concentrer dans une ville-bulle magique et explosive.
 

Fantasy.fr : Comment as-tu découvert Les Guerriers du Silence de Pierre Bordage ? Te souviens-tu de ce que tu as ressenti en lisant la saga ?

Yoann Berjaud : Je me souviens encore du jour où je me procurais le premier tome des Guerriers du Silence dans cette belle édition blanche de la Dentelle du Cygne [collection des éditions de L'Atalante]. Je l’ai englouti tel le Blouf avide dévore une étoile somptueuse. Je suis un lecteur difficile et Bordage a su me prendre aux tripes comme nul autre. Sa fresque cosmique m’a emporté sur ses ailes comme un dragon m’entraînant vers les contrées du rêve. J’ai été ébloui, étourdi, gorgé de songe ! J’aime passionnément la profondeur qu’il donne à ses personnages. J’adore le rythme palpitant qu’il insuffle à ses récits. Je suis fasciné par la dimension spirituelle de ses intrigues. J’admire sa critique acerbe des religions et des sociétés sclérosées. Je vibre pour la qualité de son verbe et la beauté singulière de son écriture poétique. Je n’ai pas lu toutes ses œuvres mais aucune ne m’a jamais déçu que ce soit : Les Derniers Hommes, la trilogie des Prophéties, Griots Célestes, Porteurs d’âmes, Nuit Lumière ou La Fraternité du Panca ! Pour en revenir à la trilogie des Guerriers du Silence, chacun des héros de la saga de Pierre Bordage possède une âme vibrante : Tixu Oty est l’archétype parfait du héros au grand cœur, Aphykit Alexu, la belle Syracusaine, est délicieusement mystérieuse, le noble Mahdi Shari des Hymlayas représente le questeur de vérité, San Francisco, le majestueux Prince maudit de Jer Salem, est irrésistible et puis viennent la séduisante Phénix, l’éthérée Oniki Kay, le farouche Wu Phan Li, le brave Jek At Skin, l’adorable Yelle mais aussi tellement de personnages secondaires que Bordage a le don de rendre attachants comme Longshu Pae, Stanislas Nolutrist ou Kacho Marun. Plus que tout, c’est la fibre humaine du Conteur qui m’a touché, la force des sentiments qu’il communique à ses lecteurs. Donner vie à ces êtres de papier, comme il sait le faire, c’est leur donner l’immortalité.
 

Fantasy.fr : Comment est née ta volonté de poursuivre l'exploration de cet univers ? A ton avis, qu'est-ce qui a convaincu Pierre Bordage de donner son aval et de parrainer ce projet ?

Yoann Berjaud : Mon plus grand rêve a toujours été et est toujours de collaborer avec Pierre Bordage, d’écrire un roman avec lui. J’ai lentement gagné son amitié à travers de nombreux échanges épistolaires concernant ses ouvrages. Et puis un jour, je me suis décidé à faire le voyage de Nice à Nantes pour l’interviewer pour mon journal local. J’ai démontré une telle connaissance et un tel amour de son œuvre qu’il a été bluffé. Je lui avais par ailleurs fait lire mon travail personnel d’écrivain et je lui ai alors proposé de coécrire une œuvre. Il m’a donné sa parole que nous le ferions mais le temps qui nous dévore tous n’a jamais permis que nous puissions lancer sérieusement le projet. Ainsi, des années après, a germé en moi l’idée de mêler mon imagination à la sienne en donnant une prolongation à mon œuvre préférée Les Guerriers du Silence. Pierre m’a demandé de prouver mes capacités en lui faisant lire les cinq premiers chapitres de ce projet de roman se déroulant dans son univers. Convaincu, par mon travail, il m’a alors donné le feu vert pour la réalisation du projet que vous découvrirez en avril sous le titre de : Le Chant Premier : Les Derniers Guerriers du Silence.
 

Fantasy.fr : Comment as-tu préparé le projet ? Pierre t'a-t-il donné accès à ses notes ? Y a-t-il certains éléments que tu as souhaité écarter dans Les Derniers Guerriers du Silence ?

Yoann Berjaud : J’ai travaillé en solitaire. J’ai relu avec attention la trilogie des Guerriers du Silence et j’ai longuement médité sur ce que je devais garder et aborder. J’ai laissé beaucoup de choses de côtés qui me plaisaient énormément mais que Pierre avait si largement et si bien traitées qu’il était inutile de revenir dessus. J’ai essayé de garder l’essence, l’esprit et le sel de la saga des Guerriers du Silence, je n’ai pas pu m’attacher à conserver tous les détails. Je devais aussi apporter quelque chose, ma part de créativité, ma patte, ma touche personnelle. J’espère avoir réussi à relever le défi de respecter l’âme de cet univers tout en y apportant mon cachet, ma personnalité, ma vision pour renouveler l’aventure et surprendre les lecteurs. Je me suis plus attaché à l’étoffe humaine des personnages qu’à la critique sociale qui est la spécialité de Pierre.
 

Fantasy.fr : Il s'agit de ton premier roman. T'a-t-il semblé qu'il serait plus aisé d'écrire dans un univers déjà connu ?

Yoann Berjaud : En réalité, il s’agit de mon premier roman publié. J’ai en réserve deux tomes concernant ma ville-monde : Ankh : l’Eveil du Prince ou Le Prince du Silence. Le titre n’a pas encore été déterminé définitivement.

Ecrire dans l’univers de Pierre Bordage a été évidemment un plaisir, un honneur, et un rêve qui se réalise. Avoir un cadre est dés plus agréable car l’on peut en jouer, s’y reposer et le dépasser quand cela est nécessaire pour saisir le lecteur.
 

Fantasy.fr : Cela peut faire penser un peu ces auteurs en devenir qui commencent par faire des fans fictions, non ?

Je me sens sur la même longueur d’onde que Pierre Bordage : écrire dans son univers est naturel pour moi. Mais j’ai commencé à écrire mes premiers textes dans mes propres univers : je me sens avant tout ‘Créateur’.
 

Fantasy.fr : L'une des grandes différences est bien sûr qu'un travail éditorial a été effectué sur ton texte. Travail qui vient d'ailleurs de s'achever. Quelles sont tes impressions à ce propos ?

J’ai vécu une expérience merveilleuse et enrichissante. J’ai beaucoup appris au contact de l’équipe éditoriale de Mnémos. Cela a été une vraie chance et aussi un parcours du combattant pour assimiler les nouvelles données auxquelles j’ai été confronté.  
 

Fantasy.fr : Revenons à ton roman. Que peux-tu nous révéler de l'histoire du Chant Premier ?

Yoann Berjaud : La jeune Sékhem, l’amiral de la flotte spatiale des six anneaux de Sbarao est confrontée à l’arrivée d’un Objet Non Identifié Extra-Humain dans le voisinage de sa planète. Doit-elle tenter d’entrer en communication ou éradiquer la menace immédiatement ? Les Scaythes d’Hyponéros ont laissé un souvenir sanglant derrière eux. Les races non humaines ne sont pas les bienvenues dans la confédération de Naflin, la décision de l’amiral Sékhem sera difficile à prendre !

L’histoire des Derniers Guerriers du Silence est celle d’un combat contre une apocalypse que l’on repousse et qui revient sans cesse. La guerre éternelle entre les puissances de la vie qui déploient le Chant Premier contre les forces du néant, le Blouf implacable et sourd. La thématique est la même que celle qui porte le cycle des Guerriers du Silence mais c’est le traitement de l’intrigue qui s’affranchit du cadre posé par Bordage. Une nouvelle équipe de héros, une poignée de résistants fragiles et farouches vont se dresser contre le Blouf, le mangeur de mondes et chercher un moyen de mettre définitivement un terme à son expansion dans la confédération des Cent Planètes de Naflin.

 

Fantasy.fr : D'autres romans sont-ils déjà prévus dans la série Les Derniers Guerriers du Silence ?

Yoann Berjaud : Le Chant Premier est un premier tome : l’avenir nous dira s’il s’agit d’un diptyque ou d’une trilogie.
 

Fantasy.fr :As-tu d'autres projets ?

Yoann Berjaud : J’aimerai beaucoup publier mon grand œuvre Ankh : l’Eveil du Prince ou Le Prince du Silence. C’est un projet que je porte depuis quinze ans avec un univers très riche autour d’une ville-monde, une ville-univers où magie et technologie, rêve et réalité, s’interpénètrent. C’est ce projet qui concentre l’essentiel de mes spéculations sur l’ordre social et la religion.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)