Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Glenn Tavennec ne manque pas d'R

Fantasy.fr a interviewé Glenn Tavennec à l'occasion du lancement de la collection R de Robert Laffont.

Par Emmanuel Beiramar
31 janvier 2012 | Mis à jour 31 janvier 2012
Glenn Tavennec ne manque pas d'R
Glenn Tavennec ne manque pas d'R
Glenn Tavennec ne manque pas d'R

Fantasy.fr : Glenn, que peux-tu nous dire sur toi, ton parcours ?

Glenn Tavennec : Tout d’abord merci pour cette interview, Emmanuel, et pour ton enthousiasme de la toute première heure.
Mon parcours est assez classique : j’ai suivi des études de Lettres modernes à Paris IV-Sorbonne et les ai conclues par le Mastère Edition de l’université en 2001 (on disait D.E.S.S., à l’époque). Durant les deux dernières années de mon cursus, j’ai effectué différents stages dans l’édition (assistant pour la promotion, pour le commercial, chargé des relations libraires, assistant éditorial, maquettiste, responsable des manuscrits…). Ce sont ces expériences sur le tas qui m’ont fait réellement appréhender le monde de l’édition. Les structures étaient petites, il fallait travailler sur tous les fronts et du jour au lendemain. Puis j’ai été embauché en 2004 comme assistant éditorial par les éditions Pocket Jeunesse et suis passé éditeur quelque temps après. Je garde de ces sept années palpitantes un très bon souvenir, de gros challenges frappaient à la porte chaque semaine, et nous avons dû redéfinir et redéployer une nouvelle ligne éditoriale d’envergure. Cette maison a été pour moi la meilleure école qui soit.
 

Fantasy.fr : Pourquoi avoir voulu créer la Collection R ?

Glenn Tavennec : Cela faisait déjà deux ans que je souhaitais développer un projet de collection pour ados et jeunes adultes avec une grande maison d’édition à la production dite « adulte ». On le voit bien, les habitudes de lecture ont changé, de plus en plus d’adultes se sont emparés des séries et trilogies pour adolescents et ont définitivement rendu obsolète l'étiquetage « jeunesse ». Les romans ados et jeunes adultes abordent plus directement et sans artifice les grandes questions de société, leurs premiers chapitres sont très souvent in medias res, le rythme est soutenu, et leurs auteurs cherchent avant tout à surprendre le lecteur par l’originalité de leurs intrigues… La littérature ados et jeunes adultes est à mon sens celle qui apporte du rêve au plus grand nombre aujourd’hui, à l’instar des très bonnes séries télé qui réunissent plusieurs générations de spectateurs. A l’inverse des adultes qui souvent aiment à revivre leur jeunesse, les ados et jeunes adultes cherchent légitimement à ce que l’on s’adresse à eux comme à des adultes, sans se sentir catalogués. Cette collection a donc été pensée comme une passerelle entre les âges et les genres, afin de pouvoir plaire au plus grand nombre.
 

Fantasy.fr : Pour quel public ?

Glenn Tavennec : Pour être plus précis, la Collection R cible les 14-25 ans, mais bien sûr aussi toutes celles et ceux qui sont restés des rêveurs dans l’âme. Certains romans plairont à un lectorat de départ un peu plus jeune et d’autres attireront des lecteurs à partir de 16 ans. L’idée première est de donner à voir les histoires, plus que de les donner à lire.
 

Fantasy.fr : Comment est né le projet ?

Glenn Tavennec : L’édition est avant tout une histoire de rencontres. Le plus important pour moi n’était donc pas tant le fait de pouvoir publier des livres, mais avec qui les publier. Je rêvais de pouvoir un jour travailler pour les éditions Robert Laffont et surtout avec son PDG, Leonello Brandolini. Je lui ai demandé un rendez-vous en décembre 2010, il a accepté très vite. Je lui ai alors présenté mon projet de développement et une heure après il m’a annoncé qu’il voulait que l’on travaille ensemble. Après plusieurs autres réunions avec la direction et les différents services, je signais en janvier…
 

Fantasy.fr : Quels sont tes objectifs avec la Collection R ?

Glenn Tavennec : J’en ai tellement. Tout reste encore à créer… Laissons d’abord les lecteurs juger, c’est à eux de définir ou redéfinir mes objectifs.
 

Fantasy.fr : Au fait, pourquoi ce nom ?

Glenn Tavennec : J’avoue avoir fait une liste de près d’une centaine de noms, mais rien ne s’imposait comme label. Nous souhaitions quelque chose d’élémentaire, plus un sigle qu’un nom, la lettre R s’est alors imposée d’elle-même… Elle a le mérite d’être immédiatement identifiable avec son lettrage ailé et laisse le lecteur libre de l’interpréter à sa manière : l’élément air, une nouvelle ère, le R de Robert Laffont, l’aire de l’aigle, le R de rêve ou de rebelle… J’ai d’ailleurs toujours aimé cette lettre qui me donne l’impression d’avancer malgré sa capitale, d’aller toujours de l’avant avec son jambage… Ce n’est que mon interprétation. L’aile fait également référence à l’adolescence, période durant laquelle on cherche à voler de ses propres ailes, où l’on aime se laisser porter par les ailes de ses passions et de ses rêves. Quoi qu’il en soit, le plus important : nous voulions un nom qui puisse plaire à tous les âges.
 

Fantasy.fr : Quel type de romans publiera R ?

Glenn Tavennec : Exit les vampires et loups-garous, nous proposerons d’autres univers riches mêlant réel et imaginaire : de la dystopie, de l’anticipation, de la romance paranormale, du fantastique, et toutes sortes de thrillers allant du plus réaliste au plus surnaturel.
 

Fantasy.fr : Quelle sera la part de livres francophones dans le catalogue ?

Glenn Tavennec : Nous publierons 12 titres la première année, dont 10 nouveautés. 3 seront français. La proportion est plutôt importante sur ce marché dominé par les séries anglo-saxonnes et américaines. Par ailleurs, je tenais spécialement à ce que le premier titre de la collection soit celui d’un auteur français d’envergure. Avec La Couleur de l’âme des Anges de Sophie Audouin-Mamikonian, nous ne pouvions rêver mieux !
 

Fantasy.fr : A ce propos, feras-tu un travail éditorial sur les textes français ?

Glenn Tavennec : Comme à mon habitude, j’accompagnerai les auteurs dans l’élaboration de leurs textes et de leurs intrigues. Cela va de soi. C’est d’ailleurs la partie la plus passionnante de ce métier. Mais je ne serai en aucun cas un rewriter.
 

Fantasy.fr : Peux-tu nous en dire plus sur ta façon de choisir les titres qui paraîtront dans R ?

Glenn Tavennec : Au coup de cœur pur et dur. J’ai également de nombreux critères de sélection, mais pas de recette miracle. Je confronte toujours les projets que j’aime à la lecture « impitoyable » d’un tiers. En ce qui concerne les manuscrits anglais ou américains, mon grand lecteur et bras droit, Fabien Le Roy, m’aide à faire le tri parmi toutes les soumissions de textes. Notre binôme et nos échanges me sont très précieux. Je me suis aussi entouré de plusieurs lectrices de confiance.
 

Fantasy.fr : Des coups de cœur dans les livres à paraître ? Peux-tu nous en parler ?

Glenn Tavennec : La Couleur de l’âme des Anges est déjà sorti… Il est assez difficile de définir des coups de cœur de coups de cœurs, mais j’invite toutefois les lecteurs à se plonger dans Starters de Lissa Price, à paraître le 15 mars, où quand la dystopie croise le thriller le plus machiavélique ! Cette duologie m’a durablement marqué. A l’heure où je te parle je ne peux pas encore dévoiler les grandes lignes de l’intrigue, le contenu étant pour le moment sous embargo pour les éditeurs internationaux. Ce premier tome sera lancé simultanément avec les Etats-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni, et nous proposerons gratuitement au fil du premier semestre deux ebooks inédits de 20 pages, gratuits à télécharger, dévoilant des informations sur la série ou sur certains personnages, et un troisième au second semestre.
 

Fantasy.fr : Dans une plaquette destinée aux libraires et bibliothécaires, on peut découvrir le programme du premier semestre. Peux-tu nous présenter certains ouvrages du semestre suivant ?

Glenn Tavennec : D’abord, je peux surtout te donner la dernière mouture des parutions prévues pour le premier semestre 2012. Depuis cette plaquette, nous avons effectué quelques petits changements :
-    Janvier : La Couleur de l’âme des Anges, de Sophie Audouin-Mamikonian
-    Février : La Fille de braises et de ronces, de Rae Carson
-    Février : Portrait d’un Starter, de Lissa Price (ebook inédit gratuit de 20 pages)
-    Mars : Starters, de Lissa Price
-    Avril : La Sélection, de Kiera Cass
-    Mai : Night School, de C. J. Daugherty
-    Juin : Kaleb Hellgusson, de Myra Eljundir
Pour le second semestre, je peux déjà te donner les titres prévus sans mensualisation, sous réserve de modification. Nous publierons : Glitch de Heather Anastasiu, Version Beta de Rachel Cohn, Parallon de Dee Shulman (Fever pour le titre anglais), le second volet de Starters de Lissa Price, le deuxième tome de La Fille de braises et de ronces de Rae Carson, et le nouveau roman de Carina Rozenfeld, Phaenix.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)