Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Ange et démons : acte 4

Alain Janolle commence à faire de la BD à 20 ans lorsqu’il rencontre les créateurs du fanzine Scarce. En 1992, il crée avec 2 copains Trait de Plume qui publie deux collectifs de BD en noir et blanc dans lesquels Alain dessine les aventures de Léopiel.
En 1996, il rencontre Anne et Gérard Guéro (Ange) et entame avec eux le projet Némésis pour Le  Téméraire. La série est rachetée par Soleil, chez qui le dessinateur poursuit sa collaboration avec Ange.

Par Emmanuel Beiramar | 'Ange et démons : acte 4
12 décembre 2005 | Mis à jour 6 octobre 2009
Ange et démons : acte 4
Ange et démons : acte 4
Ange et démons : acte 4
Ange et démons : acte 4

Quelles ont été tes influences ? Quels dessinateurs t’ont donné envie de faire de la BD ?

Oh lala, énormement de monde... De Astérix, c'est la premiere BD que j'ai lu relu et rerelu et c'est celle qui m'a donné envie d'en faire, à Frazetta, j'avais dix millions de posters de lui dans ma chambre d'adolescent que j'avais fait venir directement  des Etats-Unis, en passant par tous les dessinateurs du Studio (Bernie Wrightson, Jeff Jones, Mike Kaluta, Barry Smith) dont j'ai découvert le travail en noir et blanc dans les pages de l'Echo des savanes Spécial USA, quand j'avais quinze ans. A cette époque, je suis entré en école d'art et j'ai commencé à lire énormement de BD. Du comics, du francobelge et même un peu de manga (c'était un peu la dèche coté manga). Une semaine je faisais du sous Hermann, la semaine d'après du sous Loisel et la semaine d'après du sous John Byrne ( RRRRRHHHHAAAA JOHN BYRNE!!!!!). Ce n'est pas très original, mais c'est ce qui a fait mon apprentissage. Une dizaine d'années plus tard, quand nous avons signé avec Ange le premier tome de Némésis, j'ai essayé de m'affranchir de toute influence en arrêtant pendant un temps de lire de la BD, mais c'était trop tard, tout ce que j'avais lu, vu et ecouté m'avait nourri et façonné. Alors je me suis replongé dare dare dans mes lectures et tout ce que je lis, vois et écoute continue de m'influencer.

Tu sembles lié aux travaux d’Ange : tu dessines leurs histoires, crées leur carte (Ayesha), illustres les romans qu’ils traduisent (Avance rapide)… Qu’est-ce qui te plait dans le fait de bosser avec eux ?

Pas grand chose en fait, ce sont les seuls qui me prennent en pitié et qui me fournissent régulièrement du travail. Sans eux je ne serais rien ni personne, même si je ne suis pas grand chose à l'heure actuelle, et je rends grâce au ciel tous les jours de - comment dire - l'infinie générosité qu'ils déploient en me permettant encore de travailler pour eux.

D’une série fantastique aux ambiances à la X-files (Nemesis), tu passes à une série de SF qui lorgne un peu du côté de Men in Black (Babel) : as-tu changé ton style ou ta méthode de travail ?

Absolument pas. Storyboardage, crayonnage, encrage, lettrage, livrage, payage. En revanche, le ton de l'album étant plus léger (même si le fond ne l'est pas vraiment), j'ai eu envie d'un graphisme plus cartoon, moins sombre que sur Némésis. Il n'y a pratiquement pas de noir sur les planches de Babel pour laisser une plus grande place à la couleur pour que les pages soient plus lisibles ce qui n'était pas toujours le cas dans les premiers tomes de Némésis.

Ange évoque un grand nombre de références dans Babel. Les connaissais-tu toutes ? Comment s’est passée leur intégration dans cet univers ?

Je ne sais pas comment s'est passé leur intégration dans cet univers, maintenant Ange ayant une culture SF infiniment plus développée que la mienne, il y en a certainement une ou deux qui me sont passées au dessus de la tête.

C’est Cifuentes qui a clôturé l’histoire de Nemesis. N'est-ce pas trop difficile de développer un récit sur cinq tomes et de le laisser à quelqu’un d’autre ?

Il est toujours difficille de quitter son bébé, mais nous avions Babel dans les cartons depuis très longtemps. C'est une série que nous avions proposé à Soleil au moment du tome trois de Némésis, ils ont préféré à l'époque que nous continuions la série sur deux tomes supplémentaires. Le tome cinq se boucle d'une certaine manière, mais l'éditeur et les scénaristes avaient envie de continuer, et moi je voulais passer à la SF!!!

Pour finir, la question que je pose à tous ceux qui ont travaillé avec Ange : Lequel des deux préfères-tu ?

Sans hésitation, Anne. Il faut dire qu'elle est en train de taper cette interview. Plus sérieusement je les aime autant l'un que l'autre, et ce pour des raisons totalement différentes.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)