Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Sexy Killer : Interview de Miguel Martí

Fantasy.fr a interviewé Miguel Martí, réalisateur de Sexy Killer, à l'occasion de son passage au BIFFF, en 2009. Le film étant enfin disponible en DVD en France, voici la retranscription de l'entretien.

Par Emmanuel Beiramar
28 décembre 2010 | Mis à jour 28 décembre 2010
Sexy Killer : Interview de Miguel Martí
Sexy Killer : Interview de Miguel Martí
Sexy Killer : Interview de Miguel Martí

Fantasy.fr : Pourriez nous parler de votre première rencontre avec l'imaginaire ?

Miguel Martí : Mon père est peintre, ma maman est sculpteur, de ce fait-là, j'ai beaucoup été dans les musées et c'est probablement ça qui m'a ouvert l'imagination. J'aime beaucoup l'art en général et quand j'étais petit, comme j'aimais beaucoup la peinture, j'avais beaucoup de posters de peintres dans ma chambre.
 

Fantasy.fr : Qu'est-ce qui vous a donné l'envie de devenir réalisateur ?

Miguel Martí : J'ai travaillé plusieurs années quand j'étais plus jeune dans le son et l'image. Un jour j'ai entendu dire qu'il allait y avoir un tournage dans la rue d'un film de Carlos Saura qui s'appelait Taxi. Je suis allé sur les lieux du tournage et j'ai traîné dans le coin, sans rien demander à personne, jusqu'au moment où quelqu'un m'a demandé ce que je faisais là. J'ai expliqué que j'étais là pour aider, que je pouvais éventuellement donner un coup de main. J'ai commencé en portant des choses lourdes et petit à petit, comme ça, je me suis fait connaître dans ce milieu ! Puis j'ai réalisé un court-métrage qui a très bien marché ; du coup je me suis lancé dans des documentaires et ainsi de suite...
 

Fantasy.fr : Pouvez-vous nous parler de la genèse de Sexy Killer ?

Miguel Martí : Le script est de Paco Cabesas. Un responsable de la boîte pour laquelle je travaille m'a proposé d'utiliser ce script pour faire le film. Je l'ai lu et j'ai été tellement fasciné que j'ai décidé de faire ce film.
 

Fantasy.fr : Il y avait déjà ce mélange de genres ? Ça commence comme un film de serial killer, il y a ensuite un petit côté science-fiction avec le casque et ça se finit carrément en horreur... Il y avait tout ça dans le scénario ?

Miguel Martí : Une grande partie oui. Mais au fur et à mesure que nous faisions le film nous avons rajouté des choses. Pour moi, un film est un être vivant qui ne correspond pas toujours au scénario tel qu'il est à la base. Il y a la possibilité d'apporter des tas de changements comme la voix d'une narratrice qui raconte ce qu'elle fait. Tout ça n'est pas écrit dans le script, ça s'est rajouté après.
 

Fantasy.fr : L'ampleur du projet, avec beaucoup d'effets spéciaux, des incrustations vidéo des commentaires de l'actrice, ne vous a pas inquiété ?

Miguel Martí : N'importe quel scénario fait peur. Avec celui-ci j'ai eu peur au début, mais au fur et mesure que ça avançait, ça donnait un bon résultat. C'est ce que j'espérais et que j'ai obtenu.
 

Fantasy.fr : Ça n'a pas été un projet trop dur à monter ? De par les effets spéciaux, il a dû coûté assez cher...

Miguel Martí : Le problème de l'argent n'a pas été le plus important. Le problème le plus important a été celui du temps... Par exemple quand il y a 30 zombies dans une séquence et qu'il faut les maquiller tous les 30, ceux qui ne sont pas en premier plan, ça prend à peu près 2 heures en tout, et ceux qui sont en premier plan c'est 3 ou 4 heures par zombie avec 2 personnes pour le maquillage. C'est ça qui prend le plus de temps. Le maquillage prenait 5 à 6 heures, ce qui fait une grosse partie de la journée, c'était ça qui était difficile, plus difficile que le financement...
 

Fantasy.fr : A propos de ces scène de zombies, est-ce que vous aviez des films de référence en tête quand vous avez commencé à les tourner ?

Miguel Martí : C'est un hommage aux films du genre et en particulier ceux de Sam Raimi ou de Peter Jackson. Et il y a plein de petites références dans le film mais contrairement à Scary movie qui est une parodie des films de genre, nous avons fait un hommage alors il n'y a pas de séquence carrément prise des films en question. C'est un hommage.
 

Fantasy.fr : Votre film fait un peu penser à Une Nuit en Enfer de Robert Rodriguez. Cela commence comme un film policier puis il y a une rupture et ça devient un film de vampire. La structure du vôtre est un peu similaire.

Miguel Martí : Mon film est un hommage. Du coup je l'ai fait en fonction de certains autres pour que les gens puissent faire référence à ces films-là, mais également pour que les personnes qui ne connaissent pas ces films restent malgré tout collés à leur siège jusqu'à la fin.
 

Fantasy.fr : Pensez-vous qu'il y a une nouvelle vague du cinéma de genre espagnol ? Avec Jaume Balagueró, Paco Plaza, Juan Antonio Bayona, Alex de la Iglesia...

Miguel Martí : Il y a probablement une nouvelle vague de réalisateurs en Espagne qui font des films qui sont vus par le monde entier. Cette nouvelle vague est en train de pousser, il y a par exemple Aménabar. Nous sommes en train de faire en sorte que le cinéma espagnol poursuive dans ce sens-là.
 

Fantasy.fr : Pouvez-vous nous parler de vos projets ?

Miguel Martí : Mon prochain projet est Allende, le 11 septembre, c'est un film politique sur les dernières heures de Salvador Allende dans le Palais de la Moneda au Chili. Je n'hésite pas à passer d'un genre à l'autre car je peux très bien faire un film pour adolescents, un film d'horreur ou un film politique. J'ai commencé ma carrière dans les documentaires donc ça ne me pose pas de problèmes de passer d'un genre à l'autre. Je suis d'ailleurs en train de faire une série de martiens pour internet, Space club. C'est un bar dans l'espace, c'est entre Cheers (une série américaine se déroulant intégralement dans un bar) et Star Wars.



publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)