Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Marie Caillet : La Fantasy en héritage

Marie Caillet a 19 ans et, après un cursus littéraire, elle entame sa deuxième année de licence en lettres modernes. Marie a participé et remporté le concours du nouvel auteur jeunesse organisé par les éditions Michel Lafon en 2009 avec un roman qui a séduit à l’unanimité le jury composé entre autres d’Anne Robillard (Les Chevaliers d’Émeraude, A.N.G.E.) et de Barry Cunningham (l’éditeur d’Harry Potter).

C’est à l’occasion de son roman, L’Héritage des Darcer, que Fantasy.fr a interviewé Marie.

Par Emmanuel Beiramar
10 décembre 2010 | Mis à jour 10 décembre 2010
Marie Caillet : La Fantasy en héritage
Marie Caillet : La Fantasy en héritage

Fantasy.fr : Vous souvenez vous de votre première expérience avec l'imaginaire ?

Marie Caillet : Comme beaucoup d'enfants, j'ai eu mon premier contact avec l'imaginaire grâce aux Disney. J'ai découvert la Fantasy, mon genre de prédilection, avec Le Seigneur des Anneaux, qui m'a très vite passionnée pour le genre. Ont suivi Harry Potter et Les Chroniques de Narnia, qui m'ont aussi beaucoup marquée.
 

Fantasy.fr : Quelles sont vos influences ?

Marie Caillet : Certains univers, comme ceux de Narnia et de Gwendalavir, de Pierre Bottero, qui m'ont vraiment transportée. Ensuite, je pense que les musiques m'inspirent pas mal aussi (notamment Enya, Era ou Os'travaganza) .
 

Fantasy.fr : On retrouve par exemple l'influence des lais du moyen-âge avec le château qui apparaît en pleine forêt...

Marie Caillet : Oui, j'ai eu toute une période où les romans de chevalerie me passionnaient (c'est d'ailleurs sur ce thème que j'ai écrit ma première histoire complète.) Donc je n'ai pas résisté à faire apparaître un château dans les Bois, c'était l'occasion rêvée.
 

Fantasy.fr : Comment vous est venue l'idée de L'Héritage des Darcer ?

Marie Caillet : C'est une idée que j'ai eu avec une amie : on voulait écrire une histoire à quatre mains et on s'est partagé les tâches, même si cette amie a finalement abandonné le projet, que du coup, j'ai écrit seule. Je lui dois l'idée du trésor et le sifflet, les deux éléments déclencheurs. J'ai ajouté l'histoire des Darcer et les personnages de l'histoire, et j'ai écrit l'histoire en développant le monde au fur et à mesure.
 

Fantasy.fr : Comment est né le premier (et original) chapitre ?

Marie Caillet : Je n'avais pas envie de faire intervenir Mydria, l'héroïne, tout de suite après le prologue, parce que ça aurait été trop rapide. Du coup, j'ai choisi de raconter les deux siècles en suivant les départs de ses ancêtres, un à un, et de façon de moins en moins détaillée. Je pouvais ensuite enchaîner plus naturellement sur l'héroïne.
 

Fantasy.fr : Si le récit adopte la traditionnelle quête initiatique, votre personnage principal suit en quelque sorte un chemin inverse : de princesse, elle devient amie avec des voleurs. Pourquoi ?

Marie Caillet : Parce que je préférais que Mydria quitte son statut de princesse de contes de fées pour devenir un vrai personnage. C'était plus intéressant que de la cantonner à son rôle de fille riche : elle découvre le monde par elle-même, elle laisse tomber beaucoup de ses préjugés et à la fin, c'est un voleur et assassin qu'elle choisira, et non pas le "prince charmant" qu'elle s'était désigné au début de l'histoire. Elle évolue au fil de l'histoire pour se dissocier du cliché de la princesse (d'où je suis partie) et devenir un personnage à part entière.
 

Fantasy.fr : Avez-vous des projets ?

Marie Caillet : Oui, beaucoup ! Terminer L'Héritage des Darcer, tout d'abord, puis m'occuper de deux autres projets qui me tiennent très à cœur, toujours en heroic fantasy mais dans des univers très différents.
 

Fantasy.fr : Pouvez-vous nous en dire plus ?

Marie Caillet : Oui, L'Héritage des Darcer sera une trilogie. La suite va concerner la quête du trône : maintenant que La Déléane a perdu son roi qui lui permettait de contrôler Edrilion, elle va chercher à maintenir son emprise par un autre moyen, et ça va amener un affrontement entre les deux royaumes, avec Mydria et Orest catapultés au cœur des intrigues politiques.
Concernant les autres projets, comme c'est encore trop vague, je préfère attendre de les développer un peu pour en parler. 

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)