Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

David Camus au Coeur des Ténèbres

David Camus est né à Grasse, en 1970. Après avoir fait des études littéraires et s'être essayé aux films documentaires, il rencontre Patrice Duvic, directeur de la célèbre collection Pocket TerreurDavid Camus entre alors aux éditions Pocket comme codirecteur de collection. En 2002, il démissionne pour écrire ce qui sera son premier roman publié : Les Chevaliers du Royaume, premier volume du Roman de la Croix.

Fantasy.fr l'a interviewé à l'occasion de la sortie de Crucièfère, troisième opus de la saga.

Par Emmanuel Beiramar
12 juin 2009 | Mis à jour 12 juin 2009
David Camus au Coeur des Ténèbres
David Camus au Coeur des Ténèbres

Fantasy.fr : Qu'est-ce qui différencie Crucifère de Morgennes ?

David Camus : Chacun des romans qui composent Le Roman de la Croix peut être lu indépendamment des autres, et dans n’importe quel ordre. Chacun des 5 tomes a sa propre identité, sa propre voix.
Ainsi, Les Chevaliers du Royaume raconte les aventures de Morgennes parti en quête de la Vraie Croix. Morgennes, dont le narrateur est Chrétien de Troyes, raconte la genèse de mon héros, de sa naissance à sa trente-cinquième année, en quête du Paradis.
Dans Crucifère, ce n’est plus le Paradis mais l’Enfer. Pour la première fois, Morgennes – le héros des deux premiers romans – n’est plus là. C’est sa fille, Cassiopée, qui en est l’héroïne. Le fait d’avoir une femme au centre d’une histoire change beaucoup de choses. Jamais je n’avais accordé une telle place à l’amour dans un livre. En fait, en plus d’un voyage aux Enfers, Crucifère raconte plusieurs histoires d’amour, sur fond de guerre en Terre sainte et de quête (apparemment) impossible.
 

Fantasy.fr : Pourquoi avoir souhaité explorer le mythe de la descente aux Enfers dans ce troisième tome ?

David Camus : Parce qu’il correspond à ce que vit Cassiopée, l’héroïne de ce tome. Elle vient de perdre son père, qu’elle a à peine connu. C’est une femme perdue. Qui n’est disponible pour personne. Comme Morgennes lorsqu’il était parti en quête de la Vraie Croix, elle n’est qu’un but, qu’une obsession : se rendre aux Enfers pour en sauver son père. Rien d’autre n’a d’importance. Mais par-delà tout ça, ce que j’ai voulu montrer, c’est le combat d’une femme qui va tenter de vaincre les démons qui la hantent – et essayer de s’extirper de l’Enfer qu’elle a elle-même bâti autour d’elle.
À ses côtés se trouve Simon, un jeune Templier dont nous avions déjà fait la connaissance dans Les Chevaliers du Royaume. Les Enfers aussi sont en lui. Mais son destin sera à l’opposé de celui de Cassiopée.
 

Fantasy.fr : Le Roman de la Croix comportera cinq romans. Un pour chaque extrémité de la croix, un à l’intersection. Où se situe Crucifère ?

David Camus : Crucifère se déroule juste après Les Chevaliers du Royaume. C’est donc « le sommet de la croix ».
En effet, Les Chevaliers du Royaume se situent à l'intersection. C'est le cœur de la croix. C'est d'ailleurs comme cela que j'aurai voulu l'intituler : Le Cœur de la croix. Ce qui correspond parfaitement à ce que raconte le livre et à la place qu’il occupe dans ma fresque. Cela n’a pas, hélas, été possible. Ce roman est celui autour duquel s’articulent les 4 autres : deux se déroulant « avant », deux se déroulant « après ». Ainsi, Morgennes se déroule « avant » Les Chevaliers du Royaume. D’une certaine façon, c’est « le pied de la croix ». Quant au tome 4, il privilégiera l’Orient, les Arabes, les musulmans... Ce sera donc la partie « droite » de la croix ; Enfin le tome 5 accordera une plus grande importance au point de vue des « méchants », des Assassins, de Rome, de l’Occident... Ce sera donc la partie « gauche » de la croix. Ainsi, en mélangeant histoire et géographie, histoire et merveilleux, j’obtiens une fresque en forme de signe de croix – que chacun peut lire à sa façon. 
Je propose un chemin de lecture, mais nul n’est obligé de le suivre. J’ai d’ailleurs rencontré plusieurs lecteurs qui avaient lu Morgennes avant Les Chevaliers du Royaume – et ça ne leur avait pas posé de problèmes.
Quand les 5 tomes seront publiés, on pourra lire les livres dans l’ordre chronologique. À savoir : tome 2 (Morgennes), tome 4, tome 1 (Les Chevaliers du Royaume), tome 3 (Crucifère), tome 5.
Cette construction est loin d’être anodine pour moi. Elle correspond profondément à ce que je veux faire. Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, je vous invite à visiter la page « Roman de la Croix » de mon site perso : David-Camus.com.
 

Fantasy.fr : Crucifère se passe un an après Les Chevaliers du Royaume. Cela a-t-il permis de limiter les recherches à faire ?

David Camus : Pas autant que je l’espérais. D’une part parce que, la rédaction des Chevaliers du Royaume s’étant étendue de 2002 à 2004, j’ai beaucoup oublié ; ensuite parce qu’il y a beaucoup de nouveautés. L’action des Chevaliers du Royaume se déroulait pour l’essentiel sur 3 mois : de juillet à septembre 1187. 3 mois de folie, de la bataille de Hattin jusqu’à la prise de Jérusalem par Saladin. Crucifère commence en 1188 et se termine en avril 1191, lorsque les rois de France et d’Angleterre (Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion) débarquent à Acre. Autant d’années que j’ai dû bosser comme un fou ! J’ai encore beaucoup, beaucoup à apprendre. Pourtant, ce n’est pas faute de passer mon temps à lire des livres sur le sujet. Cela dit, je reconnais que j’en sais tout de même plus qu’en mai 2001, quand j’ai ouvert René Grousset pour la première fois. Heureusement !
 

Fantasy.fr : Dans notre précédente interview, vous citiez de nombreuses inspirations cinématographiques. Aviez-vous de nouvelles références en tête durant l'écriture de Crucifère ?

David Camus : Apocalypse Now.
 

Fantasy.fr : Vous continuez d'explorer l'univers du Roman de la Croix en dehors de la saga, notamment avec la nouvelle Draco Luna publiée dans l'anthologie Dragons de Calmann-Lévy. Pourquoi ?

David Camus : J’ai commencé à travailler mon Roman de la Croix il y a 8 ans, en mai 2001. C’est un projet ambitieux, qui m’a demandé, et me demande encore, énormément de travail. Une histoire se déroulant sur près d’un demi-siècle, dans une vingtaine de pays, mettant en scène environ 200 personnages, dont près des deux tiers ayant réellement existé, mélangeant l’Histoire et les légendes d’une époque particulièrement mouvementée : les croisades. 
Alors, j’ai beau écrire des romans relativement longs (et encore, je coupe énormément), il me reste beaucoup de matière. Des personnages que j’ai envie d’approfondir ou dont je n’arrive pas à me séparer – parce qu’ils sont morts trop tôt. Des zones d’ombre à éclaircir. Des thèmes à traiter. Dans Draco Luna, j’avais envie de m’attarder sur la relation qu’entretiennent Guillaume de Tyr et Baudouin IV (le petit roi lépreux). Deux personnages qui me touchent profondément. C’est une façon pour moi d’enrichir mon univers, et d’offrir aux lecteurs qui le souhaitent la possibilité d’entrer dans l’intimité d’individus qui ne sont pas toujours au premier plan de mes romans. Surtout, les événements traités dans Draco Luna se déroulent en parallèle du tome IV. J’y avais déjà fait allusion dans Les Chevaliers du Royaume et dans Crucifère. Je voulais donc les raconter.
C’est aussi le signe que j’ai beaucoup de mal à quitter mon univers. J’ai d’ailleurs l’intention de continuer à développer ces histoires « en marge » du Roman de la Croix – en racontant, par exemple, les aventures de « Petit Morgennes » ou de certains autres de mes personnages secondaires. À suivre, donc.
 

Fantasy.fr : « Une heroïc fantasy mystique, cocktail de Chrétien de Troyes et de Monty Python. » (Livres Hebdo). Qu'est-ce que cela vous inspire ?

David Camus : Chacun apprécie – ou pas, d’ailleurs – mes livres comme il veut. Je ne sais pas si c’est ainsi que je les qualifierais. Pourtant, difficile de nier que l’humour y occupe une grande place, ainsi que Chrétien de Troyes – qui est d’ailleurs le narrateur de Morgennes. J’aime beaucoup les Monty Python – surtout le Monty Python’s Flying Circus. J’adore le côté absurde de leur humour. Mais je n’y avais pas pensé en écrivant mes livres. (Pour ne rien vous cacher, je me trouve plus de points communs avec Kaamelott.) Enfin, en ce qui concerne l’aspect « Heroic fantasy mystique », que vous dire ? Oui, on peut retrouver chez moi certains des éléments caractéristiques de la fantasy. (Normal, vu que j’adore Robert Howard, Fritz Leiber, Tolkien et Ursula le Guin.) Quant à l’aspect mystique... Je parlerais plus de philosophie, ou de façon de voir le monde. Mais pourquoi pas ?
 

Fantasy.fr : Crucifère est sorti 14 mois après Morgennes. Aura-t-on la joie d'attendre aussi peu de temps avant de lire le quatrième tome ?

David Camus : Je l’espère. En tout cas, j’y travaille !
 

Fantasy.fr : A propos du quatrième tome, que pouvez-vous nous dévoiler à son sujet ?

David Camus : L’histoire se déroulera juste avant celle des Chevaliers du Royaume et juste après celle de Morgennes. Morgennes en est le héros. Il part en quête du fameux remède contre la lèpre (de Baudouin IV) dont il est question dans Draco Luna et Les Chevaliers du Royaume.
Cette histoire sera principalement racontée du point de vue musulman. Saladin y occupe une place importante, ainsi que les légendes arabes.
J’aimerais lui donner un côté « mille et une nuits » et développer le point de vue des musulmans. On retrouvera également les ophites, présents dans Morgennes – et donc les adorateurs du dragon !

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)