Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Hélène de Fougerolles : fan de fantastique

Hélène de Fougerolles obtient son premier rôle au cinéma en 1993 dans Le mari de Léon de Jean-Pierre Mocky. On la retrouvera ensuite dans plusieurs films cultes comme La reine Margot, La Cité de la peur, Le Péril jeune ou encore La Plage. L'an dernier, on la découvrait en blondasse hilarante dans Les Dents de la nuit. Fantasy.fr a pu interviewer l'actrice lors de son passage au Festival du Film Fantastique de Gérardmer en janvier dernier où elle était venue présenter son nouveau film Mutants.

Par Emmanuel Beiramar | Retranscription : Cyril Lenoble
23 avril 2009 | Mis à jour 23 avril 2009
Hélène de Fougerolles : fan de fantastique
Hélène de Fougerolles : fan de fantastique

Fantasy.fr : Vous souvenez-vous de votre première expérience avec le fantastique que cela soit en ciné ou littérature ?

Hélène de Fougerolles : Oui ! C'est Stephen King. Je n'aimais pas trop lire. Je devais avoir 12 ans... Je n'aimais pas ça, je trouvais ça inintéressant. Je n'avais lu que Balzac et des trucs comme ça qu'on m'imposait à l'école et puis j'ai découvert Stephen King ! Là je me suis dit : wahou! On peut avoir peur en lisant ! On peut pleurer en lisant ! C'est lui qui m'a fait aimer la littérature. Et puis j'ai commencé à regarder Dolls, à l'époque je devais avoir 12 ou 13 ans, et tous ces films qui sortaient. Les dents de la mer bien sûr... le premier film qui m'a bien fait flipper. Et j'ai adoré les films d'horreur à cette période et je n'ai jamais arrêté d'en regarder. Depuis 5 ans j'en vois énormément aussi, j'ai renouvelé ma culture à ce niveau-là, et j'adore ça !

 

Fantasy.fr : Vous avez tout à fait votre place au festival de Gérardmer...

Hélène de Fougerolles : Oui, voilà, je sais de quoi je parle. Quand j'ai reçu le scénario de David, je me suis dit OK, bon ! C'est efficace, ça marche, mais qui est derrière ? Je veux faire un film français mais il y en a de tellement bons en Angleterre, en Espagne. On en voit qui commencent à émerger de partout... Et puis j'ai vu ses courts-métrages. J'ai vu Organique, mais surtout Morsure, que j'ai adoré, et je me suis wahou, petit génie ! Je lui ai dit que s'il prenait la même équipe que sur Morsure, j'arrivais tout de suite ! Et c'est ce qu'il s'est passé. Le résultat est là et je suis super fière. Je pense que c'est, très sincèrement et en toute objectivité, l'un de mes meilleurs rôles.

 

Fantasy.fr : Il y a un petit côté Helen Ripley [NDLR : héroïne de la saga Alien] dans votre rôle, une femme qui n'est pas à l'origine une combattante et qui essaie de s'en sortir, qui est une survivante, une guerrière par nécessité...

Hélène de Fougerolles : Oui, oui, elle ne sait pas très bien se servir des armes... On en avait parlé avec David. Il voulait que je fasse un stage de maniement des armes, des cours de cascades, et des choses comme ça. Je lui ai dit que je n'en voyais pas l'intérêt. Cette fille n'a jamais tenu une arme de sa vie, il faut que ça soit moche, que ça soit gauche. Moi, quand je me bats, c'est soit on essaie de m'attaquer et je pars en courant, soit je me jette sur le mec et ce n'est pas beau : je me bats avec mes petits ongles... Et je n'avais pas du tout envie de faire un cours de cascades pour faire 2-3 chorégraphies... Quand cette nana se bat, elle ne se combat pas, elle se défend comme elle peut. Et pour les armes c'est pareil, je lui ai dit : tu peux prendre ça pour de la fainéantise de refuser de faire 2 semaines de stage d'apprentissage des armes mais je trouve ça complètement con de savoir manier des armes.  je veux être que juste avant de tourner, on me montre comment ça marche - comme le fait la jeune femme au début du film - et puis je me démerde avec ça et ce n'est pas beau, c'est pas bien tenu, mais voilà quoi, elle ne sait pas tenir une arme.

 

Fantasy.fr : Ce film fait beaucoup penser à 28 semaines plus tard. Etes-vous fans de ce genre ? Les films d'infectées, de zombies...

Hélène de Fougerolles : Je ne sais pas si c'est un genre... 28 semaines plus tard, je l'ai vu 2 fois, je sais que je pourrais le regarder une troisième fois, j'adore ! La musique lancinante qui revient... C'est juste un chef-d'oeuvre ! Mais un film de zombies, pour moi ça ne veut rien dire. Si on me dit demain on va voir un film de zombies ça ne m'intéresse pas trop. Et avant tout mon film j'ai l'impression que c'est une histoire d'amour. Je pense que quand David dit qu'il s'est un peu inspiré de La mouche, c'est un peu ça aussi : c'est l'amour, ça se transforme, la jeune femme sait qu'à un moment ça va être mauvais. Ça peut aussi parler de plein d'autres choses, l'euthanasie ou les femmes battues, je n'en sais rien, mais on peut aller loin. Quand on voit cette gonzesse, elle sait que le danger va venir de la personne qu'elle aime le plus au monde et qu'il va falloir qu'elle prenne une décision : est-ce qu'elle va réussir à la prendre, comment va-t-elle la prendre et comment ça va se passer ? Bien sûr, il y a des mutants, mais je ne vois pas ça comme un film de zombies avec du défouraillage de mutants. Même s'il y a du sang, comme je le disais au public hier, ce n'est pas un film sur des boyaux qui explosent. Il y en a quand même, il y a de l'hémoglobine, mais je ne trouve pas ça gratuit. Il y a vraiment la sensibilité de David Morley derrière, sur cette histoire d'amour. On y croit, j'ai pu le constater hier : Qu'est-ce que je l'ai aimé. C'est fou, on y croit vraiment !

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)