Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Sean S. Cunningham : bienvenue dans la maison de l'horreur

Sean S. Cunningham est réalisateur, scénariste et producteur. Depuis 1972, début de sa carrière cinématographique aux côtés de Wes Craven, il a travaillé sur des films tels que Vendredi 13, House, La dernière maison sur la gauche, Jason X ou encore Freddy vs Jason.
Alors que le remake/ refonte de Vendredi 13 fait de plus en plus parler de lui, Fantasy.fr vous propose une interview rétrospective de la carrière de ce grand (petit) monsieur de l'horreur.

Par Emmanuel Beiramar | Propos traduits par Cyril Lenoble
17 décembre 2008 | Mis à jour 18 décembre 2008
Sean S. Cunningham : bienvenue dans la maison de l'horreur
Sean S. Cunningham : bienvenue dans la maison de l'horreur

En 1972, vous avez participé au film culte The last house on the left (La dernière maison sur la gauche), comment cela s'est-il passé ?

Sean S.Cunningham : En 1971-72, Wes Craven et moi travaillions ensemble sur un film documentaire. Nous avons eu une petite somme d'argent pour faire un long-métrage de cinéma et nous avons fait ce petit film, The last house on the left qui était vraiment un film de jeunesse. On ne savait pas vraiment ce que l'on faisait, on a fait de notre mieux : on sortait, on tournait, on montait, on sortait et on tournait à nouveau et on a essayé de faire un film avec ça ! Et il a survécu au temps qui passe ! C'est un film assez inhabituel.
 


Pour le casting, Il y a un acteur tout à fait incroyable David Hess...

Sean S.Cunningham : Il est incroyable, terrible, affreux ! (rire) Non, en fait nous avons eu une chance énorme d'avoir David dans le rôle de Krug. Il a donné de la dureté et du tranchant au rôle, ça va être très dur pour un autre acteur de recréer ce rôle, il sera toujours la personnification de ce personnage. Il a fait un boulot vraiment inhabituel. Je crois que tous les acteurs du film, surtout les qautre méchants sont vraiment poignants et ont proposé une grande performance.
 


Vous réalisez en 1980 un autre film culte : le célèbre Vendredi 13...

Sean S.Cunningham : En 1980, j'ai décidé d'essayer de faire un film très simple où l'idée conductrice était d'être amusant, un peu magique et effrayant. D'avoir à la fois du suspense, un côté fun, et un côté magique. C'est ce que je voulais, et si j'y arrivais, peut-être que les gens viendraient le voir et y prendraient du plaisir.

 

C'est ce qui s'est passé...

Sean S.Cunningham : Vendredi 13  a eu un succès incroyable ! Personne ne s'attendait à ça. On a eu la chance d'être au bon endroit au bon moment. La Paramount a décidé d'en faire une sortie nationale. Aujourd'hui tous les films ont une sortie nationale mais à l'époque cela n'avait jamais été fait. Il n'y avait aucun précédent ! C'était comme une superbe chevauchée sauvage pendant presque un an, les choses arrivant pas à pas les unes après les autres.


Avez-vous eu des problèmes avec la censure ?

Sean S.Cunningham : Non, pas vraiment. Juste de minuscules problèmes. En fait, ce n'est pas aussi gore que dans le souvenir du public. Quand nous avons dû faire une version avec des coupures pour la télé, nous avons just dû enlever 12 secondes ! Presque rien du film n'a disparu à cause de la censure.


Vendredi 13
a été le début d'une très, très longue saga...

Sean S.Cunningham : Oui, elle continue encore aujourd'hui. Ça a commencé en étant basé sur la réalité, une histoire de serial-killer, puis elle a évolué vers quelque chose de complètement différent. Jason est devenu une sorte d'icône populaire. Le public a commencé à s'identifier à lui, et quand ils allaient au cinéma, ils savaient que personne n'allait battre Jason ; si tu étais contre Jason, alors tu allais mourir. Tout le monde disait « Oui, je suis avec Jason! » (Rires). Je ne comprenais pas parce qu'après les trois premiers, j'ai arrêté d'y faire attention et je n'avais pas vu que le même phénomène se passait avec les films de Freddy (Nightmare on Elm Street). On vous dit toujours que si vous voulez que le film marche, il faut ce concentrer sur les personnages, qu'ils aient l'air réels et sympas, que le public pourra aimer ces personnages et ne voudra qu'ils leur arrivent du mal et qu'il faut donc beaucoup de suspense. Mais ce n'est pas vrai ! Pas vrai pour les films avec Jason ou ceux avec Freddy, le public pour ces deux-là veut juste les voir botter des fesses ! Ça peut sembler étrange mais cela a évolué de cette façon, à 180° de la façon dont cela avait commencé dans les deux cas !


Le choix du réalisateur pour Freddy contre Jason est assez surprenant !

Sean S.Cunningham : J'ai été très surpris ! (rires) Ronny Yu a beaucoup d'affection pour les films d'action et il adore faire des scènes de combat à grande échelle. Alors on s'est dit : « pourquoi pas ! Faisons ce film, on en rêve depuis longtemps, il faut que nous le fassions ! Si Ronny Yu est d'accord avec toi, c'est d'accord pour moi, allons-y ! »


Vous avez également produit en 1986 House de Steve Miner...

Sean S.Cunningham : Vendredi 13 a assez bien marché et Steve a réalisé le second et le troisième opus, me semble-t-il. L'un comme l'autre, nous ne voulions pas particulièrement continuer à faire des films d'horreur de plus en plus sombres. Steve est arrivé avec cette comédie d'horreur. On aimait bien l'idée de mixer deux genres que l'on n'est pas censé mélanger. Alors, on a essayé ! Nous avons eu un grand plaisir à explorer ce territoire et à voir toutes ces personnes dans les salles regardant un film d'horreur, se marrant et prenant du bon temps. Ce film a bien marché et il a lancé la carrière de Steve en tant que réalisateur dans d'autres genres que les films d'horreur.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)