Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Ben Templesmith : Gentleman dessinateur

Ben Templesmith, à 30 ans, a déjà un nombre incroyable de comics à son actif. Parmi les plus connus, on peut citer 30 jours de nuit, Fell, Wormwood ou Criminal Macabre. Il était l’un des invités du dernier Festival Delcourt au cours duquel Fantasy.fr a pu l’interviewer.

Par Emmanuel Beiramar | Traduction : Cyril Lenoble
13 novembre 2008 | Mis à jour 14 novembre 2008
Ben Templesmith : Gentleman dessinateur
Ben Templesmith : Gentleman dessinateur

Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Fantasy.fr ?


Ben Templesmith : Bonjour je m’appelle Ben Templesmith, je suis australien (en français), je ne sais pas très bien parler français. C'est très sympa d'être à Paris pour le festival Delcourt. J'écris et je dessine beaucoup de comics dont certains ont été traduits en français. L'un d'eux est 30 jours de nuit (30 days of night) dont on a fait un film à Hollywood, l'année dernière. Wormwood : gentleman zombie (Wormwood : gentleman corpse) est lancé à l’occasion du festival Delcourt.


Vous avez travaillé sur beaucoup de comics 30 jours de nuit, Singularity 7, Hellspawn, Criminal macabre, Wormwood... Pourquoi  l’imaginaire prend-il une telle place dans votre travail ?

Ben Templesmith : Je trouve ça intéressant, j'aime ce genre. Je pense qu'il donne beaucoup d'opportunités pour faire plein d'histoires différentes qui peuvent être drôles ou sérieuses, qui peuvent être politiques et contenir des messages sur l'environnement ou quoi que ce soit d'autre. En science-fiction, vous pouvez tout faire arriver, la Fantasy est très riche, on peut créer des mondes très visuels.


Wormwood fait un peu penser à Hellboy. Avez-vous été influencé par le travail de Mike Mignola ?

Ben Templesmith : Seulement un petit peu. Plus par le dessin que l'histoire. J'adore Hellboy mais je n'ai jamais voulu faire Hellboy. Mes influences pour Wormwood d'où viennent-elles ? J'ai grandi en regardant Doctor Who, le programme de la BBC, qui est très connu en Grande-Bretagne et en Australie où j'ai grandi ; Le guide galactique également (Hitchhiker guide to the galaxy) qui  est culte et amusant. Je voulais faire ça dans un style horrifique car j'aime l'horreur ; mélanger tout ça, avec des images très sombres, et faire plus que ce que l'on peut pour faire à la télé car mon travail n'est pas pour les enfants. Voilà d'où viennent vraiment mes influences. C'est ma vision d'un Docteur Who drogué qui est mort et c'est un ver (a worm) qui vit dans les cadavres et qui peut en changer : alors parfois c’est un cadavre masculin en costume, un gentleman zombie, d'autre fois il est dans le corps d'une petite fille morte,  ou dans le corps de n'importe qui. Donc si vous êtes mort, il porte votre cadavre comme costume.


Votre style est proche de celui de Dave McKean…

Ben Templesmith : Noooon ! Je ne crois pas, il est bien meilleur que moi ! Il a été une de mes influences quand j'ai grandi car il a été l'un des premiers à faire un travail si magnifique. Il m'a ouvert l’esprit. Mais je ne crois pas que je ressemble à Dave Mckean. Je fais les choses différemment, il fait les choses différemment également, mais cela ne veut pas dire que nous faisons la même chose. Il y a quelques artistes maintenant qui font la même chose, pas dans le style mais avec la même méthodologie. Alors nous sommes différents. Dave McKean est très grand. Je souhaiterais être aussi bon que lui.


A quoi faites-vous attention quand vous dessinez ?

Ben Templesmith : À rien en particulier... Comment dire ? Tout ce que je recherche c'est l'enthousiasme pour terminer le projet. Donc je dois aimer ce que je fais sinon je ne travaille pas dessus. Je dois donc faire les choix intéressants pour moi pour que je puisse apprécier dessiner pendant longtemps. Parce que ça prend longtemps pour faire un livre. C'est ça que je recherche ! Je suis très chanceux car mes éditeurs, principalement aux Etats-Unis, me laissent faire ce que je veux. Les gens ne me disent pas  «  Ben, tu devrais faire ci ou ça », ils disent « Ben, qu'est-ce que tu veux faire ? ». Je ne veux donc faire que des trucs qui m'intéressent, c'est la seule décision que je prends. J'essaie de faire des choses différentes à chaque fois, donc je ne fais pas la même chose, plusieurs types d'histoires. Je sais qu'en France l'un de mes plus anciens travaux est Wormwood : gentleman zombie, j'ai fait ça il y a un moment et j'ai fait 2 autres livres sur Wormwood en anglais et un autre livre humoristique aussi. Je travaille actuellement sur un nouveau livre en anglais et c'est de l'horreur beaucoup plus sérieuse, un peu méchante mais avec une petite pointe d'humour. Je travaille sur divers projets et je change  pour que ça reste intéressant. J'espère que ça explique mon étrange façon de faire. Ça implique également beaucoup de boisson et de drogue car elles rendent le dessin plus facile (NDT : Il dit cela sur un ton très sérieux). C'est un mensonge, bien sûr (rires) !


Vous venez de dire que vos éditeurs vous donne le choix de faire ce que vous voulez, pourquoi ?


Ben Templesmith : Je ne sais pas pourquoi ! Parce qu'ils m'aiment bien ! Je crois que c'est parce que j'ai eu beaucoup de succès avec 30 jours de nuit, mon premier comics, et que cela a été très bon pour la boîte. Ils m'aiment beaucoup et je travaille bien avec eux. Ils ont, peut-être, 2 artistes qui ont des contrats spéciaux et à qui ils disent : on adore, fait ce que tu veux ! et je suis l'un d'entre eux. Je suis très chanceux.


N’avez-vous pas été tenté de travailler avec de plus gros éditeurs comme Marvel ou DC ?

Ben Templesmith : Je n'ai jamais travaillé pour eux. J'ai failli travailler pour DC, chez Vertigo. En fait j'ai même travaillé mais ce n'est jamais sorti. Parce qu'ils ont décidé de ne pas le faire après coup. Ils peuvent faire ça, ils ont assez d'argent.
Je ne suis pas trop dans les super-héros. Mon style ne convient pas à ça. Ils ne me l'ont jamais vraiment demandé. Et de toute façon, je suis trop occupé avec mon style et mon propre travail pour pouvoir leur soumettre ce que je suis capable de faire. Je préfère travailler sur des choses que je possède et que je crée plutôt que sur Superman ou Batman... ce n'est pas mon style !


30 jours de nuit a été adapté en film, peut-être Criminal macabre

Ben Templesmith : Peut-être ! Je ne me tiens pas vraiment au courant... J'ai juste fait les dessins et je ne trouve pas que j'ai fait de l'excellent boulot dessus. Je trouve aussi que le livre est plus ou moins que je voulais faire mais pas de la manière dont je voulais le faire... C'est pour ça que j'ai fait Wormwood. Criminal Macabre ferait un film intéressant mais il y a déjà eu des films comme ça. Ça ne serait qu'un parmi d'autres. Je ne sais pas, ça serait OK. Mais je ne m'impliquerais pas, ce n'est pas ma création... je leur souhaite bonne chance.


Lequel de vos comics aimeriez-vous vraiment voir sur grand écran ?

Ben Templesmith : On peut rêver mais pas vivre dans cet espoir. J'aime faire des comics. Mon livre préféré est Wormwood que j'ai écrit et dessiné et auquel j'ai commencé à penser il y a très longtemps quand j'étais au collège. Il a eu un beau succès mais comme il est assez étrange il ne serait pas facile d'en faire un film de toute façon. Ça serait un film très étrange. S'ils le faisaient, il serait très différent, je pense, à cause de l'humour et des visuels. Ça ferait un film très intéressant que j'aimerais voir s'il pouvait être fait. Mais je sais que ça ne se fera jamais, alors...


Nous avons parlé de Dave McKean qui touche à beaucoup de choses. Avez-vous envie d'essayer quelque chose de différent ?

Ben Templesmith : Oui, j'adorerais mais il faudrait que j'apprenne. Je sais que beaucoup d'artistes de comics, des gens comme Dave McKean, peuvent devenir réalisateur et faire ce genre de chose. Je commencerais peut-être par faire des vidéos musicales, je connais des gens qui font ça. Chris Cunningham a fait de bonnes vidéos pour Aphex Twin qui sont très horrifiques. Il dessinait des comics avant de devenir réalisateur. Il n'a pas encore fait de long-métrage pour le moment mais je pense qu'il essaie. Peut-être qu'un jour je ferai ça. Pour moi c'est raconter une histoire de façon visuelle. Ce n'est pas très important que ça soit sur du papier ou sur un écran ou même en animation. L'animation ça serait cool car je pourrais dessiner et faire du cinéma. Pourquoi pas ? Mais pour le moment j'aime vraiment faire des comics.


Pouvez-vous nous parler de vos prochains projets ?

Ben Templesmith : Je sais que Thierry [Mornet], avec qui je travaille chez Delcourt, voudrait publier le projet sur lequel je travaille pour mon éditeur américain. Nous verrons. Ça s'appelle Welcome to Oxford et c'est de l'horreur très sombre qui parle d'une prison, une prison mentale avec des fous, des cannibales, des pédophiles, des gens vraiment très mauvais. Mais en fin de compte, ils ne sont pas les pires dans cette prison. C'est très méchant et plein d'horreur. Ça va bientôt sortir aux Etats-Unis, je suis en train de le finir. C'est mon dernier travail et ça va peut-être aussi sortir en français. Après ça, je ferai à nouveau du Wormwood et peut-être aussi Doctor Who !

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)