Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Laura Gallego García : l'appel des mots

Laura Gallego García a publié son premier roman à 21 ans. Elle en a désormais vingt à son actif dont certains ont été traduits dans une douzaine de pays. Ses deux séries Mémoires d'Idhún  et Chroniques de la tour, se sont écoulées à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires en Espagne. En France, elle est connue pour la seconde, en cours de publication chez Baam!.

Fantasy.fr a pu rencontrer Laura lors de son passage à Paris.

 

Merci à Jessica Boyer et à Faustina Fiore (à droite sur la photo) pour avoir fait office d'interprètes.

Par Emmanuel Beiramar
22 septembre 2008 | Mis à jour 22 septembre 2008
Laura Gallego García : l'appel des mots
Laura Gallego García : l'appel des mots

Parlons-nous de votre parcours jusqu'à aujourd'hui.

J'ai commencé à l'âge de 11 ans. J'aimais lire et raconter des histoires. J'ai commencé alors à écrire des romans. J'ai terminé mon premier roman à l'âge de 14 ans. Je l'ai envoyé à diverses maisons d'édition mais personne n'en a voulu. J'ai continué à écrire roman après roman durant les années qui ont suivi. A 21 ans, alors que j'étais à l'université pour étudier la littérature espagnole, j'ai écrit un roman intitulé Finis Mundi. Il a été le premier à être publié mais j'en avais déjà écrit 14 auparavant. Finis Mundi a gagné un prix prestigieux en Espagne, le Prix Barco de Vapor. A partir de là, j'ai commencé à publier mes romans. J'ai eu de la chance d'avoir un large public et j'ai eu la possibilité de me spécialiser comme auteur de littérature de l'imaginaire. En Espagne, il n'y avait quasiment pas d'auteurs de ce genre. La plupart des textes publiés venaient de l'étranger. Mon succès à ouvert la voie à d'autres auteurs depuis. A ce jour, j'ai 20 livres publiés, dont deux trilogies. La première, qui a connu le plus de succès, est Mémoires d'Idhún et la seconde, Les Chroniques de la Tour, est actuellement publiée en France chez Baam!.

 


Qu'est-ce qui vous a attirée dans la Fantasy, le fantastique ?

Ce qui m'attire dans ce type de littérature, ce sont toutes les possibilités qui me sont offertes. Il peut se passer plein de choses par rapport à d'autres romans plus traditionnels. La magie, le voyage, toutes les aventures qui peuvent arriver dans ce type de romans m'intéressent.



Quelles sont vos influences en matière de Fantasy ?

J'ai lu beaucoup de Fantasy. Je pense que la plupart des livres que j'ai lu m'ont influencée. Mais si je ne devais garder qu'un roman, il s'agirait sûrement de L'histoire sans fin de Michael Ende. J'ai beaucoup aimé les romans de Margaret Weis et Tracy Hickman, qui sont les auteurs de DragonLance, mais j'aime surtout Les Portes de la Mort. J'ai lu Tolkien, mais je n'ai pas vraiment accroché.



Lisez-vous les ouvrages de vos confrères espagnols ?

Il n'y en a pas beaucoup. J'ai lu beaucoup de livres de Joan Manuel Gisbert qui est un auteur qui écrivait de la Fantasy avant que je naisse. C'est un auteur très en avance sur son temps mais qui est un peu délaissé aujourd'hui. Il écrivait de la Fantasy un peu plus cérébral, plus dans le style de Borges. J'ai lu beaucoup de ses romans vers 14 ans et grâce à lui j'ai découvert que l'on pouvait être Espagnol et publier des romans de Fantasy.



Et Juan Miguel Aguilera ou Javier Negrette ?

Javier Negrette, oui bien sûr. Juan Miguel Aguilera, je le connais de nom, mais je n'en ai jamais lu. Javier Negrette écrit à la fois pour les adultes et la jeunesse. La série la plus connue de Javier est Zémal, l'épée du feu, mais je préfère Seigneurs de l'Olympe. C'est est un roman qui a obtenu en 2006 le prix Minotaure dédié à l'imaginaire.
 


Comment sont nées les Chroniques de la Tour ?

Les Chroniques de la Tour forment une trilogie complétée par un prélude consacré à l'un des personnages. A l'origine, il s'agissait d'un roman unique. Je l'ai écrit juste après Finis Mundi qui était un récit historique et je voulais quelque chose de plus fantastique. J'avais en tête l'histoire d'une fille qui avait un ami invisible. Vraiment invisible et pas imaginaire. A peine La Vallée des Loups achevé et publié, j'ai commencé à penser à une suite, La Malédiction du Maître. Cette seconde partie en a entraîner une troisième, L'Appel des Morts, qui clôt le tout.  Il ne s'agit vraiment pas d'une trilogie planifiée dès le début. Au terme de sa publication, il y avait beaucoup de lecteurs qui étaient accrochés à cette trilogie. Parmi eux, nombreux étaient ceux qui appréciaient l'Elfe Fenris. Certains lui ont même consacré des pages web. J'ai donc décidé de faire un prélude à la série centré sur Fenris. Même si on l'appelle tome 4 des Chroniques de la Tour, il s'agit vraiment d'un prélude qui peut se lire indépendamment de la saga.



Y aura-t-il d'autres tomes consacrés à d'autres personnages de la série ?

Non. L'Elfe Fenris est le dernier roman des Chroniques de la Tour. Il n'y aura plus rien après.



Vos romans ont été publiés dans plusieurs pays. Selon vous, ont-ils été perçus différemment ?

Je suis publiée en Espagne depuis presque 10 ans. Dans les autres pays, c'est encore assez jeune, sauf en Allemagne où l'on me suit depuis presque aussi longtemps. J'y ai donc beaucoup de lecteurs et nombre d'entre eux m'écrivent des lettres. J'en ai déjà reçues quelques unes de France.
Sur le site de mon éditeur allemand, Dtv, les lecteurs ont la possibilité de laisser des commentaires. J'ai pu ainsi découvrir qu'ils étaient très impatients de découvrir les autres titre d'une  même série.



Beaucoup de livres de Fantasy donnent lieu à des adaptations en films, séries télévisées, jeux vidéo, ou bandes dessinées. Vous a-t-on déjà proposé ce type de projet ? 

On m'a proposé d'adapter Mémoires d'Idhún mais j'ai dit non. Je n'ai pas envie de la voir au cinéma. Il s'agit d'une trilogie très dense et il aurait fallu couper beaucoup de choses. Je pense que cette histoire ne peut pas être racontée avec un film de deux heures. Je n'en vois donc pas l'utilité. Je préfère que les lecteurs qui découvrent mon histoire l'aient en entier.
S'il devait y en avoir une adaptation, je préférerais encore la télévision. Mais je sais que je n'aurais pas la main sur le produit final et il serait très facile de détourner l'histoire que j'ai imaginée.
J'ai également reçu une proposition d'adaptation en bandes dessinées de Mémoires d'Idhún. Je suis encore en train d'étudier le cas.  Mais au moins, je sais que j'aurais mon mot à dire du point de vue éditorial.
Concernant les jeux vidéo... J'ai joué à des jeux qui proposaient une histoire complexe et effectivement, Mémoires d'Idhún ou Chroniques de la Tour pourraient donner un beau jeu vidéo. Mais il faudrait une grosse société derrière parce que si c'est pour mal le faire, autant ne pas le faire.



Quels sont vos projets ?

Mon dernier livre publié s'intitule Dos velas para el diablo (Deux bougies pour le diable) et il sortira en France l'année prochaine chez Baam!. En ce moment, je travaille sur Alas Negras, qui est la suite de Alas de fuego que j'ai publié il y a presque 5 ans et qui avait une fin ouverte. Il s'agit d'une histoire qui tourne autour des anges et des démons.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)