Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Un plan sans faille : 3e partie

A l’occasion de la sortie de Krondor : La larme des dieux aux éditions Bragelonne, Fantasy.fr vous propose une interview en 3 parties de Raymond E. Feist.

En voici le troisième et dernier segment.
Par Emmanuel Beiramar | Emmanuel Beiramar et traduits par Alexandre Levasseur'Un plan sans faille : 3e partie
22 juin 2007 | Mis à jour 22 juin 2007
Un plan sans faille : 3e partie
Un plan sans faille : 3e partie
Un plan sans faille : 3e partie
Un plan sans faille : 3e partie
Un plan sans faille : 3e partie

Vous avez sans doute été plusieurs fois contacté par le milieu du cinéma pour adapter votre univers à l’écran. Qu’est ce que vous pouvez nous dire à ce propos ?

Effectivement j’ai été contacté beaucoup, beaucoup de fois. Près de quarante ou cinquante fois lors des vingt dernières années. J’en ai fait des déjeuners, et des très sympas. [Rires] Le seul livre que nous avions optionné était Faërie pour Columbia Pictures, il y a de ça presque 12 ans maintenant. Il faut que vous compreniez que pour chaque film que vous voyiez à l’écran, basé sur un livre, cinq n’ont pas dépassé le stade de préproduction et cinq autres n’ont pas dépassé le stade d’option. Vous avez donc peu de chances de vous retrouver porté à l’écran. Pour en revenir à Faërie, j’ai investi pas mal d’argent et nous avons même été jusqu’à l’étape du script et du storyboard. Nous n’avons jamais eu la chance d’aller plus loin pour des raisons politiques. A ce moment là, tout le monde s’est fait virer de la Columbia, y compris les personnes qui s’occupaient de mon film. Finalement ce n’est pas plus mal parce que je préférais que ce film soit fait par des personnes compétentes plutôt que de vouloir à tout prix le tourner avec des inconnus. Mais pour l’avenir proche, je n’exclus rien. La Fantasy est devenu un genre à part entière, suite au succès du Seigneur des Anneaux et de Harry Potter. Il  faut aussi prendre en compte l’arrivée des nouvelles technologies et de la façon de diffuser une œuvre. Peut-être verrons-nous dans l’avenir le Podcast de Magicien ? Qui Sait ! Peut-être même sur votre téléphone portable ou en 256 parties ! Il y a beaucoup de choses très intéressantes qui se produisent à l’heure actuelle. Prenez  Bubbles de Steven Soderbergh. Il a été diffusé simultanément au cinéma, en DVD et via le satellite sur Universal HD. C’est ce qui fait la richesse d’aujourd’hui. Quoiqu’il en soit, je suis très sérieux avec tous ceux qui voudraient en discuter, du moment qu’ils ont un bon projet, quelque chose de clair et de carré. Je serais ravi de voir Magicien adapté sur HBO, NBC ou Sci Fi sous la forme d’une mini série de 12 épisodes. Pour ce qui est du cinéma, je le vois bien sous la forme de deux films de trois heures chacun. Mais la durée n’est pas l’élément principal, du moment que cela est bien fait. Pour en revenir au format de la série TV, il faut faire très attention car beaucoup d’adaptations ont été franchement ratées et le résultat est dégueulasse. Certaines sont réussies mais généralement c’est très mauvais.

A propos d’adaptation, Magicien a été transposé en comics sous le label Dabel Brothers et distribué par Marvel aux Etats-Unis. Quelle a été votre implication dans ce vaste projet ?

Effectivement la série Magicien est dans les comics shops américains depuis un certain temps déjà. Elle a été adaptée par le studio Dabel Brothers. Le scénariste Michael Avon Oeming et le dessinateur Brett Booth ont fait un travail remarquable même s’ils ne l’ont fait tel que je l’aurais souhaité. Ils ont pris des libertés et changé certaines choses mais je n’ai rien dit. Cela fait partie du processus de création, de la façon de rendre le récit plus fluide. Je ne voulais pas être tout le temps sur leur dos et pinailler pour n’importe quoi. Le point de vue de Michael n’est pas en dessous du mien, il est juste différent. Il a rendu par exemple les parents de Pug plus jeunes et bien plus durs envers lui. C’est moins amusant mais cela fonctionne tout autant. Je m’en fiche, du moment que c’est un bon comic book. Pour ce qui est du style graphique, on est pas mal à la frontière du style japonais et de l’animé. Tout le monde est fin avec des formes élancées, bien vêtus. C’est un style très intéressant et je trouve que c’est très accrocheur et beau. Quelques-unes des doubles pages sont juste à couper le souffle et même si ce n’est pas comme je l’avais imaginé, j’aime beaucoup ! Quand je vois les planches des comics, je me dis que c’est ce qui se rapproche le plus de ce que l’on peut ressentir en lisant Magicien. J’ai également remarqué que le dialogue entre l’auteur et le lecteur est très important parce qu’il montre les attentes réelles de l’adaptation. Comme je l’ai dit, les images du comics sont nouvelles pour moi et cela me fait penser aux fois où je recevais des dessins de fans et que je me disais : « Non ce n’est vraiment pas Arutha ! ». Maintenant avec le recul, je me dis que finalement ce n’est pas si mal que ça, c’est même plutôt cool.

Est-ce que les autres titres vont eux aussi avoir la chance d'être adaptés ?

Hé bien, à l'origine le contrat est prévu pour Magicien et ce pour 36 épisodes, ce qui nous fait presque trois ans de publication intensive. C'est déjà pas mal et comme tout ce qui est attrait aux comics, cela va dépendre du nombre de personnes qui vont l'acheter. C'est vraiment un marché qui est dépendant des ventes et de la demande. La seule personne que je connais qui a réussi à faire ce qu'il voulait tout en ayant du succès est Dave Sim, l'auteur de Cerebus. A l'origine, Cerebus était un comic book mensuel autoédité, parodie du Conan de Barry Windsor Smith assez mal dessinée et pas très drôle. Il a très vite décidé qu’il y aurait 300 numéros et il s'y est tenu. Cela lui a pris 25 ans mais il l'a fait ! Et c'est un succès ! Je n'ai jamais lu quelque chose comme ça, c'est un monument. Je brûlerais d'envie de vous dire : « Oui ils vont tous être adaptés en comics» mais ce ne serait pas vrai... De plus je ne sais pas si je vivrai assez vieux pour voir le dernier livre adapté. [Rires]

Vous n'avez écrit que peu de textes qui ne se passent pas dans le monde de Midkemia. Est-ce que vous comptez réitérer l'expérience ?

Si je le peux, oui ! Faërie était un livre à couper le souffle, très particulier. A l'origine, mon éditeur n'était pas convaincu. Il pensait que ce n'était pas une bonne idée mais je lui ai donné deux raisons de le faire. La première était que j'en avais envie. La seconde était que je voulais montrer, et me prouver, que je pouvais écrire autre chose que ce que je fais dans les livres sur Midkemia. Et puis maintenant je peux dire à tout le monde : « Hé, j'ai écris un livre de Dark Fantasy il y a 14 ans et ça a été un succès ! » En effet Faërie a été un succès, pas au début car les chiffres étaient en dessous des ventes des livres sur Midkemia mais aujourd'hui elles sont excellentes. Le meilleur, c’est que ce livre est toujours en réimpression partout dans le monde ! Pour ce qui est des projets j'ai deux trois idées en rapport avec la Dark Fantasy. J'ai également des idées pour de la science-fiction et du thriller terroriste. Je pense que la principale chose à retenir est que l'on écrit ce que l'on aime. Si je pouvais vivre éternellement je serais le plus heureux des hommes. Je serais pendant 100 ansun criminel , 100 ans un héros, 100 ans autre chose, etc. J'aimerais essayer tout ce dont j’ai envie. Je n'oublie pas qu'il faut que je fasse des choses pour l'argent, afin de pouvoir nourrir ma famille et ces choses là viennent en premier lieu Mais si je pouvais ne pas avoir à me soucier de ça, alors j'écrirais et testerais bien des styles. Ce serait tellement cool ! Et si cela l'est pour moi, alors ça le sera aussi pour le lecteur !
publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

publicité
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)