littérature
Greg Bear : écrivain jusqu'à la fin des temps

Greg Bear a commencé à écrire en 1964 à l'âge de 13 ans. Sa première nouvelle, Destroyers, est publiée en 1967. Son premier roman, Hegira, est publié en 1979. S'il est récompensé en 1983 par deux Hugo et un Nebula pour ses nouvelles Hardfought et Bloodmusic, c'est en 1985 qu'il obtient le succès public avec Éon. Éternité, publié trois ans plus tard, le consacre comme l'un des grands de la science-fiction...

Votre dernier roman City at the end of time (la cité de la fin des temps) a-t-il quelque chose à voir avec La cité et les astres de Clarke ? Greg Bear : City a certainement été inspiré par la vision d'un fut...