cinéma
Marc Caro : monomaniaque de l'imaginaire

Marc Caro est né à Nantes, comme Jules Verne. A croire qu'il s'agissait d'un signe. Il débute sa carrière artistique comme dessinateur dans le magazine mythique Métal Hurlant. Il rencontre Jean-Pierre Jeunet en 1974, au Festival international du film d'animation d'Annecy. Ils réalisent ensemble plusieurs courts-métrages d'animation, Le Bunker de la dernière rafale, Delicatessen et La cité des enfants perdus. Caro collabore ensuite avec Jan Kounen et Pitoff. Faute de budget conséquent, il est obligé d'abandonner l'adaptation du poème La Chasse au Snark de Lewis Caroll. Avec Dante 01, il fête à la fois son grand retour au long-métrage ainsi que ses premiers pas en tant que réalisateur solo...

Fantasy.fr l'a interviewé en mai dernier à l'occasion des Imaginales d'Epinal.

Pourriez-vous reparler de votre parcours depuis "La cité des enfants perdus"?Depuis La cité des enfants perdus, j'ai essayé de monter plusieurs projets qui ne se sont pas faits. Et depuis 1 an et demi – 2 ans, j'ai monté D...