Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Les Utopiales : Interview d'Olivier Girard du Bélial'

Fantasy.fr a interviewé Olivier Girard, directeur des éditions du Bélial' à l'occasion de l'obtention du prix spécial du GPI.

Par Emmanuel Beiramar
1 novembre 2008 | Mis à jour 1 novembre 2008
Les Utopiales : Interview d'Olivier Girard du Bélial'

Les éditions du Bélial' viennent de recevoir le prix spécial du Grand Prix de l'Imaginaire pour les inédits de Poul Anderson et Le Grand livre de Mars de Leigh Brackett.

 

Que représente pour toi l'obtention de ce prix ?

Le GPI, c'est la reconnaissance du milieu, contrairement au Rosny qui est un prix public, ce qui est très sympa aussi. Le GPI c'est une reconnaissance des pairs : des auteurs, des éditeurs, des journalistes qui sont membres du prix. Cela représente beaucoup. C'est un prix important, l'un des seuls importants commercialement parlant, ce qui nous intéresse aussi en tant qu'éditeurs. Dans l'absolu, c'est toujours sympa d'avoir un prix. Le GPI, c'est un prix prestigieux : ses membres sont dans le métier depuis longtemps, et moi, je suis un jeune éditeur. Cette année, il récompense des auteurs classiques et c'est bien. En France, nous défendons le fonds, les auteurs fondamentaux, ce qui n'est pas le cas dans tous les pays. Cela fait vraiment plaisir que le GPI récompense Le Bélial' pour ce travail.

publicité


Pourquoi avoir décidé de publier ces ouvrages en particulier ?

Cette année, nous avons reçu le prix pour des auteurs classiques : Leigh Brackett et son Grand Livre de Mars et Poul Anderson et sa Patrouille du temps. Ceci étant, Le Bélial' existe depuis pratiquement douze ans et cela fait presque autant de temps que nous menons un travail de ce type sur les auteurs classiques. Nous avons une politique qui vise à mettre en avant à la fois les bases, les auteurs fondamentaux, les auteurs que nous avons lu quand nous étions gamins, et qui ne sont plus nécessairement disponibles, ou qui le sont mal ou dans des traductions approximatives, et les auteurs plus contemporains, voire résolument modernes. C'est un travail  que nous faisons finalement depuis le début du Bélial'. Il se trouve que cette année, nous avons le GPI pour cela, mais cela fait quatre ans que nous avons desun GPI et les autres années, nous les avons reçus pour des auteurs plus contemporains comme Lucius Shepard ou Claude Ecken.


En face de Brackett et Anderson, il y avait un autre grand nom : Robert E. Howard. Qu'est-ce que cela te fait d'avoir battu Conan ?

(Rires). Tout d'abord, ce n'est pas moi qui l'ait battu. Ce sont Brackett et Anderson (Rires).


Anderson qui a aussi écrit du Conan...

Absolument, donc il a conjonction... Cela me fait plaisir parce que c'est Le Bélial' qui l'a, mais j'adore Robert E. Howard et je suis super content que les éditions Bragelonne mènent un tel travail sur cet auteur. Sinon, c'est amusant, car il y a effectivement une vraie filiation entre Robert E. Howard, Poul Anderson ET Leigh Brackett. C'est une grande famille. Le grand ancien, en l'occurrence, a été battu par les un peu moins anciens, mais ceci étant, j'aurais trouvé tout à fait légitime que l'intégrale de Conan obtienne le GPI. Si le prix distingue Leigh Brackett et Poul Anderson, je pense que c'est en fait une manière de montrer le travail qui est fait depuis toutes ces années par Le Bélial' . Le premier tome de La Patrouille du temps a été publié il y a quatre ans. Nous avions publié Anderson encore avant, avec Trois cœurs, trois lions ou La Saga de Hrolf Kraki... du Jack Vance aussi. A mon avis, mais je ne peux pas parler à la place du jury, je pense que si nous avons obtenu le GPI pour cela cette année, c'est parce que nous défendons ce genre d'auteurs depuis longtemps.



Parlons du futur maintenant : Que nous réserve Le Bélial' ?

Il y aura encore un travail sur les auteurs classiques et contemporains. La politique du Bélial' est assez connue : je me refuse à publier beaucoup de bouquins. Je travaille à mon rythme et je ne publie que ce qui m'intéresse vraiment. Nous restons sur un rythme d'une douzaine de bouquins par année, quatre Bifrost inclus, cette revue prenant beaucoup de temps. Nous allons commencé par un auteur moderne américain qui n'a pas encore été traduit en France et qui s'appelle Karin Lowachee. Le premier livre de cette série en trois volumes s'intitule L'enfant-Guerre et cela sort en février. C'est du grand Space Op' . Cela  se rapproche de ce que certains appellent le Nouveau Space opera, même si je ne sais pas bien ce que veut dire ce terme. Mais comme le livre a été écrit en 2002, il s'agit de Nouveau Space Opera. On passe d'un auteur contemporain à un auteur classique en publiant un recueil inédit de Cliford D. Simak, Voisins d'ailleurs. Au fil de l'année, il y aura la suite de Xeelees de Baxter, un troisième recueil de Greg Egan, un autre de Lucius Shepard... j'adore les nouvelles, donc j'en publie beaucoup... Nous continuerons de travailler sur ce double axe en y incluant des auteurs français bien sûr. Il y aura ainsi recueil de Joëlle Wintrebert du même type que ce que nous avons fait avec celui de Catherine Dufour . Il y aura pas mal de choses. J'en oublie mais je suis sûr qu'il y en aura d'autres (rires).

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

Get Adobe Flash player
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)