Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Indy 4 : Entretien avec Shia LaBeouf

Par Pierre-Eric Salard
30 mai 2008 | Mis à jour 30 mai 2008
Indy 4 : Entretien avec Shia LaBeouf

Drôle, sympathique, talentueux, doté d’un sens du timing comique digne des plus grands, Shia LaBeouf mérite bien son succès actuel. Steven Spielberg et George Lucas ne se sont pas trompés en pariant sur lui et en lui confiant le rôle du fils caché d’Indiana Jones. Lucas a même révélé qu’il verrait bien Mutt Willams reprendre le flambeau familial dès l’épisode 5, avec l’aide active de son papa ! Effets-speciaux.info a eu le plaisir de parler avec Shia LaBeouf de son arrivée au sein de la famille Jones…

publicité



Avez-vous des origines françaises ?



Oui. Mon père est Cajun. Donc une partie de ma famille est originaire de Louisiane. Ils sont très nombreux. Et là-bas, LaBeouf est un nom très répandu. Il y a même des cimetières entiers remplis de LaBeouf ! (rires). C’est une lignée familiale très sympathique. Beaucoup de Cajuns sont assez excentriques, et même carrément bizarres. Ils vivent sur des bateaux, chassent dans les marais infestés d’alligators. Ils sont très marrants. La plupart d’entre eux ne crache pas sur l’alcool ! (rires)



Connaissez-vous quelques mots de patois Cajun ?



Oui, (en français) « Laissez le bon temps rouler ! », des phrases de ce genre, qu’on dit ou qu’on chante pendant les fêtes locales.



Vous êtes devenu l’un des jeunes acteurs les plus en vue à Hollywood avec le succès de Transformers et vous avez été dirigé par Steven Spielberg dans Indiana Jones 4. C’est un début de carrière absolument exceptionnel…



J’ai beaucoup de chance. J’ai l’impression que c’est un hasard heureux qui fait que je me trouve là. Pendant mon enfance, je vivais dans une caravane avec mes parents, sur un terrain où s’étaient réunis des tas de marginaux. Je n’étais pas vraiment destiné à travailler avec Steven. Et croyez-moi, je suis encore tout étonné de l’appeler « Steven » et non pas « M. Spielberg ». Pendant le tournage d’Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal, il fallait presque que je me pince le bras quand j’arrivais le matin et que je disais : « Eh, salut Harrison ! » à Harrison Ford (rires). C’était fou… Vous savez, mon père n’a jamais été très intéressé par le cinéma. Il ne s’intéresse ni aux vedettes, ni aux réalisateurs célèbres. Mais quand il est venu avec moi sur le plateau d’Indiana Jones, et qu’il a vu Harrison Ford sortir le célèbre fouet d’Indy et s’entraîner avec, il est devenu fou ! Pour lui, Harrison, c’est le Steve McQueen d’aujourd’hui. Il est très fier que je joue dans ce film, et ça me fait vraiment plaisir.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien sur notre site partenaire Effets-speciaux.info.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

Get Adobe Flash player
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)