Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

American Horror Story arrive sur Ciné+ Frisson

Ciné+ Frisson diffusera la première saison d’American Horror Story à partir du 5 mai prochain.

Par Emmanuel Beiramar
17 avril 2012 | Mis à jour 17 avril 2012
American Horror Story arrive sur Ciné+ Frisson

American Horror Story, l’une des nouvelles séries les plus remarquées de 2011, arrive sur Ciné+ Frisson.

La saison 1 de cette série horrifique sera diffusée sur la chaîne à partir du 5 mai, à raison de deux épisodes chaque samedi.

En attendant, voici quelques informations sur la série issues du communiqué de presse :


Par les créateurs de Nip/Tuck et cocréateurs de Glee Ryan Murphy et Brad Falchuk
Avec Connie Britton, Dylan McDermott, Jessica Lange, Evan Peters, Taissa Farmiga, Denis O’Hare
Réalisée par Bradley Buecker, Alfonso Gomez-Rejon et David Semel
Producteurs exécutifs Ryan Murphy, Brad Falchuk et Dante Di Loreto
Pour 20th Century Fox Television



Dernière création en date de Ryan Murphy et Brad Falchuk, American Horror Story a fait grand bruit en débarquant sur la chaîne américaine FX, en octobre 2011. Imprégnée d’une atmosphère baroque, fétichiste et terriblement envoûtante, la série a captivé plus de 3 millions de spectateurs. Nommée dans la catégorie meilleure série aux Golden Globes 2012, elle s’est vu décerner le Satellite Award de la meilleure série de genre. Jessica Lange a reçu quant à elle le Screen Actors Guild Award et le Golden Globe 2012 de la meilleure actrice dans un second rôle pour une série télévisée.
La deuxième saison, actuellement en production, est attendue outre-Atlantique dès la fin de l’année.
Partageant le destin de la famille Harmon, les jeunes Américains ont été tenus en haleine, happés par des rebondissements chocs, intrigués par des révélations savamment distillées, tandis que leurs aînés renouaient avec la nostalgie des succès horrifiques de leur enfance.
Mais revenons au début des années 1970, lorsque Ryan Murphy, encore enfant, les yeux rivés sur l’écran de télévision, découvre la série Dark Shadows. Alors véritable phénomène aux États-Unis, elle met en scène la famille Collins qui vit dans un manoir hanté. La série est un véritable choc pour le jeune Murphy. Le futur créateur des séries à succès Nip/Tuck ou Glee explique que sa grand-mère l’obligeait à regarder Dark Shadows pour lui forger le caractère. C’est dans le terreau de cette anecdote digne d’un conte cruel pour enfants que sont enterrées les racines d’american Horror Story.
Reprenant le thème classique de la maison hantée, source d’inspiration pour de nombreux cinéastes – Alfred Hitchcock (Psychose), Robert Wise (La Maison du diable), Stanley Kubrick (Shining), Brian De Palma (Carrie), etc. – American Horror Story va cristalliser les terreurs, les dégoûts et les fantasmes du spectateur en mettant en scène un univers aux contours mouvants, peuplé de serial killers, d’avatars de Charles Manson, de vivants déboussolés American Horror Story possède indéniablement de la classe et du style.
Ainsi la violence et la crudité de certaines scènes (interdiction aux moins de 12 ans) ne sont-elles jamais gratuites, ni vulgaires. L’esprit de Lord Byron, d’Edgar Poe et de Mary Shelley, convoqué par les auteurs, souffle sur la série et laisse dans son sillage des effluves romantiques. Ce soupçon de poésie morbide qui parvient à sourdre du bizarre, au détour d’une scène ou d’un épisode, contribue à ancrer American Horror Story dans l’histoire du genre fantastique tout en lui conservant un ton résolument moderne et en phase avec des préoccupations contemporaines.
À l’instar de leurs précédents succès, les auteurs Murphy et Falchuk continuent de porter un regard acerbe et sans concession sur une société américaine blanche, conservatrice et en crise. Leurs personnages, empêtrés dans leurs obsessions morales ou sexuelles, cherchent désespérément une issue. La voie tracée est cependant étroite, parsemée de certitudes et de faux-semblants. Aveugle au royaume de l’illusion et du mensonge, impuissante à vivre heureuse, la famille Harmon parviendra-t-elle à combattre ses terreurs intimes, et à recouvrer le sens des réalités ?
Il était une fois... American Horror Story !

Les personnages

Résolument ancrée dans son époque, American Horror Story explore librement les orientations sexuelles de ses personnages. Ces derniers, explicitement
référencés, renvoient à nombre de figures marquantes du genre horrifique.
Ainsi Vivien apparaît-elle comme une variation de Rosemary (Mia Farrow) dans Rosemary’s Baby, héroïne à la chevelure rousse attendant un heureux événement.
Violet, incarnation du mal-être adolescent, est une fusion d’Alice aux pays des merveilles et de Carrie. Les monstres s’inscrivant dans le bestiaire du cinéma d’horreur, on trouve parmi les résidents de la maison un émule du baron Frankenstein, une créature convoquant Quasimodo et les Freaks de Tod Browning. Chaque personnage incarne un archétype issu d’une lignée de personnages mythiques, héros d’une histoire du cinéma fantastique américain.

Vivien Harmon (Connie Britton)
Ancienne violoncelliste, Vivien est femme au foyer, éprouvée par une récente fausse couche et l’infidélité de son mari, Ben. Elle voit dans son départ de Boston le moyen de reconstruire sa famille. Les manifestations surnaturelles de sa nouvelle maison californienne et l’annonce d’un nouveau bébé vont forcer cette mère de famille à redoubler de courage et de ténacité.
Citée aux Emmy Awards, Connie Britton fait ses premiers pas au cinéma Dans Les Frères Mcmullen (1995) d’Edward Burns. Elle s’illustre ensuite dans de nombreuses séries à succès telles que Spin City, 24 Heures Chrono ou encore Friday Night Lights. Ses expériences dans le domaine horrifique comprennent The Last Winter et le remake de Freddy - Les Griffes de la nuit. Elle sera bientôt à l’affiche de Seeking a Friend For The End of The World aux côtés de Steve Carell et Keira Knightley.

Ben Harmon (Dylan McDermott)
Psychiatre, Ben est le mari de Vivien et le père de Violet. Il doit composer avec un mariage qui bat de l’aile, une maîtresse possessive, un individu qui l’escroque, une fille suicidaire, une sexualité quasiment inexistante, des voisins étranges et une maison hantée, tout en incarnant le sacro-saint modèle américain de stabilité et de sécurité familiale. Après une liaison avec une de ses anciennes élèves, Hayden, il accepte de quitter Boston pour s’établir à Los Angeles et tenter de sauver son couple.
Dylan McDermott restera pour de nombreux téléspectateurs l’avocat Bobby Donnell de la série culte The Practice : Bobby Donnell & Associés, rôle qu’il tient durant sept saisons et qui lui vaut, en 1999, le Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée. Outre sa participation à d’autres séries, comme The Line ou Big Shots, il a donné la réplique à Val Kilmer dans Wonderland et à Gene Hackman dans Le Maître du jeu.

Violet Harmon (Taissa Farmiga)
Violet Harmon, fille de Vivien et Ben, est une adolescente attirée par le bizarre, tendance gothique. Mal dans sa peau, elle se livre à des séances d’automutilation.
Solitaire, en pleine rébellion, elle souffre de la mésentente de ses parents.
Taissa Farmiga a été révélée dans un premier long métrage, Higher Ground, réalisé par sa sœur, l’actrice Vera Farmiga (Les Infiltrés, In The Air).

Constance Langdon (Jessica Lange)
Voisine envahissante des Harmon, Constance est une femme d’âge mûr, élégante et raffinée. Incurable cleptomane hantée par sa beauté passée, elle connaît les secrets de la demeure des Harmon et semble nourrir de sombres desseins au sujet de l’avenir de Vivien. Un brin sadique, elle n’est pas insensible aux charmes des jeunes hommes. Elle élève seule sa fille trisomique, Adelaide.
Jessica Lange a été récompensée par l’Oscar de la meilleure actrice en 1995 pour Blue Sky de Tony Richardson et par l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1983 pour Tootsie de Sydney Pollack, rôle pour lequel elle décrocha également un Golden Globe. Son parcours est ponctué de collaborations avec de grands cinéastes parmi lesquels Bob Fosse (All That Jazz), Bob Rafelson (Le Facteur sonne toujours deux fois), Costa-Gavras (Music Box), Martin Scorsese (Les Nerfs à vif) ou Tim Burton (Big Fish). En 2012, elle reçoit le Golden Globe de la meilleure actrice ainsi que le prestigieux Sreen Actors Guild Award pour son rôle dans la série American Horror Story.

Tate (Evan Peters)
Adolescent rebelle et asocial, Tate décide d’entamer une psychothérapie avec Ben Harmon. Un nouveau bonheur semble débuter pour lui lorsque les spectres de son passé ressurgissent.
Après de petits rôles dans the office, mentalist, dr. House et un personnage récurrent dans Les Frères Scott, Evan Peters s’est fait remarquer dans Never Back Down et Kick-Ass.

Larry Harvey (Denis O’Hare)
Personnage mystérieux au visage atrocement brûlé, il fait irruption dans la vie de Ben Harmon. Au courant de tous les secrets inavouables du psychiatre, il le soumet à un odieux chantage. Les cicatrices sur le visage de Larry sont les stigmates d’un acte abominable.
Grand habitué des séries télévisées américaines, Denis O’Hare incarne actuellement deux rôles majeurs, l’un dans True Blood, l’autre dans The Good Wife, après un passage dans Les Experts - Miami et dans New York - Unité Spéciale.
Il a eu l’occasion de travailler avec de grands cinéastes comme Clint Eastwood (J. Edgar), Gus Van Sant (Harvey Milk) ou encore Alejandro González Iñárritu (21 Grammes).

Moira O’Hara (Frances Conroy)
Gouvernante dévouée et prévenante, elle sait dans certaines occasions user de ses charmes.
Comédienne polyvalente, Frances Conroy alterne cinéma et télévision depuis plus de trente ans. Sur le petit écran, elle a jonglé entre plusieurs séries à succès comme Six Feet Under, Desperate Housewives, Urgences ou How I Met Your Mother. Au cinéma, elle a incarné de nombreux seconds rôles, notamment dans Aviator, Broken Flowers ou Nuits Blanches à Seattle.

Hayden McClaine (Kate Mara) :
Ancienne étudiante de Ben, elle est devenue sa maîtresse.
Débutant à la télévision, Kate Mara trouve rapidement des rôles marquants dans Nip/Tuck, 24 Heures Chrono et Entourage. Ses compositions de qualité la catapultent au cinéma dans Le Secret de Brokeback Mountain d’Ang Lee, Iron Man 2 de Jon Favreau, 127 Heures de Danny Boyle et dernièrement dans Le Sang des templiers de Jonathan English.

Adelaide Langdom (Jamie Brewer)
Elle est la fille trisomique de Constance. Fascinée par la beauté, elle est aussi extralucide.
Le personnage exigeant d’Adelaide constitue le premier rôle de Jamie Brewer.

publicité

 

Rappelons qu'une saison 2 est d'ores et déjà programmée et qu’une jeune actrice française, Lizzie Brocheré, figurera au casting.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

Get Adobe Flash player
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)