Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Game of Thrones RPG : Compte rendu de la présentation du jeu

Focus Home Interactive, l'éditeur du jeu Game of Thrones : The rôle Playing Game, a invité la presse française à découvrir le fameux RPG dérivé du Trône de Fer de George R.R. Martin.

Par Emmanuel Beiramar
21 décembre 2011 | Mis à jour 22 décembre 2011
Game of Thrones RPG : Compte rendu de la présentation du jeu

Fantasy.fr, La Garde de Nuit, J'ai lu/Pygmalion et bien d'autres personnes et entités se sont rendus dans les caves du Cellier Saint-Paul pour assister à la présentation du jeu par Cyanide Studios.

Rappelons que le jeu a été développé par une équipe française, fans de la saga, et qu'il ne s'agit nullement de la même team qui s'est chargée du jeu de stratégie en temps réel A Game of Thrones – Genesis.

Des passionnés qui ont harcelé encore et encore George R.R. Martin et son agent pour qu'ils leur permettent de développer un jeu.

L'équipe, composée d'une quarantaine de personnes, travaille depuis trois ans sur le jeu. Il aura fallu plus d'un an et au moins six scénarii pour parvenir à trouver le bon récit qui accompagnera le joueur tout au long de la trentaine d'heures que durera le jeu. Certes, nous sommes loin de la durée de vie d'un Skyrim, mais il s'agira d'une trentaine d'heures très denses, avec quatre fins possibles et réellement dans l'esprit du Trône de Fer.

publicité

Mors

Au progamme : une histoire qui se déroule en même temps que les événements narrés dans le premier volume de la série et dans la saison 1 de Game of Thrones. Le joueur incarnera à tour de rôle Mors Westford, un ancien seigneur des Terres de l’Ouest qui a fini à la Garde de Nuit après avoir refusé de suivre un ordre direct de Tywin Lannister, et Alester Sarwyck, fils aîné de lord Sarwyck de Puysaigues, qui a quitté sa famille pour devenir un prête rouge.

Alester


Comme dans les romans de Martin, le joueur changera de point de vue à chaque chapitre. Les deux hommes (remarquez que nous sommes loin des petits jeunes que l'on retrouve dans la plupart des RPG) sont de redoutables adversaires qui ont connu leur lot de combats.
Au fil d'une intrigue tournant autour des bâtards, les deux hommes (et le molosse de Mors) vont finir par se rencontrer et poursuivre ensemble l'aventure.
Durant leurs divers périples, ils parcourront Westeros et rencontreront quelques personnages emblématiques de la série comme Cersei, Varys ou lord Mormont. Histoire de poursuivre la cohérence entre l'univers du jeu, celui des romans et celui de la série télévisée, Cyanide a passé un accord avec HBO pour reprendre certains éléments de la série dont bien évidemment l'aspect du Trône de Fer, la bande originale et les visages des acteurs mais aussi leurs voix (et les voix de leurs doubleurs français).

perso HBO

Trône de Fer oblige, le joueur devra faire preuve de stratégie et ses personnages devront être aussi doués à l'épée qu'au maniement de la langue. Chaque dialogue donnera lieu à des choix interactifs qui varieront dans la forme (selon les interlocuteurs des personnages) que dans le fond (par choix du joueur). Bien évidemment, toute décision pourra avoir un effet plus ou moins important sur le reste de l'aventure, parfois plusieurs chapitres plus tard.
Les personnages devront aussi faire preuve de discrétion. Impossible d'y aller franco alors qu'une place forte grouille de gardes. Il faudra soit revêtir l'armure de l'un d'eux ou demander à Mors de prendre possession de l'esprit de son chien pour espionner discrètement les conversations ou repérer une piste grâce à l'odorat du molosse.

La stratégie sera également très présente durant les combats. Ceux-ci se passent en temps réel avec la possibilité de ralentir l'action le temps de choisir les capacités que les personnages utiliseront. Une fois celles-ci validées, le jeu repasse en vitesse normale et le personnage agit selon ses directives. Nul besoin de cliquer comme un malade pour frapper un adversaire. Le joueur devra donc choisir avec discernement les capacités de ses personnages en fonction des armes, des armures et de la quantité d'ennemis à affronter.

Le réalisme de Game of Thrones RPG est assez poussé, les développeurs ayant voulu en faire un jeu immersif, tant par les décors que par l'histoire. Il y a bien évidemment quelques entorses à cette règle : comme dans beaucoup de jeux d'infiltration, les ennemis que l'on peut voir à quelques dizaines de mètres n'entendent pas l'un des leurs se faire égorger par le chien. Le personnage dispose d'un inventaire illimité pour ne pas rendre le jeu trop rébarbatif.

Qui dit inventaire dit feuille de personnage. Les développeurs ont opté pour une présentation un peu old school, avec la silhouette du personnage et ce qu'il porte, ses compétences et des arbres de capacités. S'il s'agit de personnages figés (on ne peut modifier leur physique ou leur histoire passée), chaque joueur pourra créer un personnage unique grâce à ses choix durant des dialogues, au choix de ses forces et faiblesses et au choix des trois classes accessibles pour chacun des deux protagonistes (Ragnar, Chevalier errant ou Chevalier fieffé pour Mors ; danseur d’eau, Sellsword  ou Ranger pour Alester). Au fil de leur progression, les personnages pourront débloquer de nouvelles capacités dans leur arbre de compétences puis avoir accès à un nouvel arbre (soit un arbre qui permettra au personnage de se spécialiser encore plus, soit l'arbre de l'une des deux autres classes mises de côté à la création du personnage).

mors

Quelques indications diverses :

Le jeu se décompose en 15 chapitres (comptez une à deux heures par chapitre) plus de nombreuses quêtes secondaires qui ont été autant travaillées que les quêtes principales en termes de retournement de situation, cliffhangers et révélations.

Le joueur pourra sauvegarder sa partie à n'importe quel moment sauf durant un dialogue ou un combat. Des sauvegardes automatiques se font de manière régulière.

Le joueur pourra choisir s'il joue en VO sous-titrée en français ou en anglais ou en VF sous-titrée en français ou en anglais.

Il s'agit d'une aventure assez linéaire mais doté d'un scénario à la fois complexe et compréhensible par tous.

Ce n'est donc pas un "Open World" : les personnages ne se promènent pas à pieds à travers tout Westeros : les déplacements se font via une carte et les lieux sont débloqués au fur et à mesure de l'intrigue.

Game of Thrones : The rôle Playing Game a été développé en fonction de la machine du joueur (PC, PS3, Xbox 360). Chaque version a été conçue pour profiter au mieux des points forts de chaque plateforme.

Pour plus de détails, vous pouvez également consulté l'article consacré au jeu sur le site de La Garde de Nuit.

 

Game of Thrones : The rôle Playing Game devrait sortir en mars 2012, quelques jours avant la diffusion du premier épisode de la saison 2 de Game of Thrones.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

Get Adobe Flash player
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)