Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

La Minute nécessaire de M. Fantasy : Cédric Ferrand

La Minute nécessaire de Monsieur Fantasy se focalise sur un roman, un auteur... Pour ce nouvel épisode, Monsieur Fantasy s'intéresse à Cédric Ferrand.

Par Emmanuel Beiramar
11 juillet 2011 | Mis à jour 11 juillet 2011
La Minute nécessaire de M. Fantasy : Cédric Ferrand

La Minute nécessaire de Monsieur Fantasy s'intéresse à un roman, une bande-dessinée, un auteur, un illustrateur... Elle prendra diverses formes : audio, vidéo ou écrite.
 

Wastburg sort en août 2011 aux éditions Moutons électriques. C'est à cette occasion que son auteur, Cédric Ferrand, répond aux questions de Monsieur Fantasy.

Monsieur Fantasy : Pourriez-vous vous présenter en quelques phrases, quelques mots ?
Cédric Ferrand :Je me nomme Cédric Ferrand, j'ai 35 ans, je vis à Montréal. Pendant plusieurs années, j’ai été créateur de jeux de rôle (Sovok, Soap, Vermine, Nightprowler…). J'ai également travaillé comme pigiste pour le magazine Casus Belli où je signais des scénarios, des critiques, des aides de jeu, des nouvelles. J'ai également été relecteur pour la Bibliothèque Interdite sur les romans Warhammer, Warhammer 40,000 et sur le jeu de rôles Dark Heresy.
Je co-anime avec mon complice Philippe Fenot un blog littéraire de SFFF nommé Hugin & Munin.
Le 26 août 2011 sortira ches les Moutons électriques mon premier roman, Wastburg, une histoire de « crapule fantasy ».

Monsieur Fantasy :  D’où vous est venue l’idée de Wastburg  ?
Cédric Ferrand : J'ai découvert sur le tard l'œuvre de Fritz Leiber et en particulier sa magnifique Lankhmar. Et en même temps que je suivais le Souricier gris et son compère Fafhrd, je dégustais les polars d'Ed McBain dans lesquels il met en scène le quotidien d'un commissariat de police dans une ville fictive (Isola). La fusion des concepts cité fantasy + quotidien policier a été catalysée par la lecture d'un troisième auteur, Michael Connelly, qui bien avant ses polars sur Harry Bosch était chroniqueur judiciaire à Los Angeles. Je me suis alors dit qu'un bon moyen de décrire une cité médiévale-fantastique serait de suivre pas à pas les membres de sa garde.
À tout cela, il faut ajouter d'autres influences plus ou moins conscientes comme l'incontournable guet d'Ankh-Morpork de Terry Pratchett ou les enquêtes de Hawk & Fisher de Simon R. Green (pour ne citer que ces deux-là).
Je suis également très proche dans l'esprit des écrits de Jean-Philippe Jaworski (Gagner la guerre), ce n'est pas un hasard si nous sommes tous les deux édités par les Moutons électriques.

Monsieur Fantasy : Pourriez-vous nous présenter le livre, mais en sortant de la version officielle ?
Cédric Ferrand : Wastburg décrit une cité franche coincée entre deux gros royaumes qui se tournent le dos. C'est une marche, une zone-tampon entre deux cultures qui ont du mal à se comprendre et à cohabiter. C'est une vision déformée de mon expérience binationale et bilingue à Montréal ainsi qu'un écho très lointain de la réalité belge actuelle. Le récit se focalise sur des gardes de différents grades qui sont témoins au quotidien d'un ensemble de petits riens qui tissent assez rapidement les contours d'un complot. Le tout est écrit dans un style narquois qui utilise beaucoup l'argot. Wastburg ne propose aucun héros au grand cœur, aucune quête, aucune prophétie. C'est une fantasy crépusculaire où la magie est morte et où il faut trouver un moyen de survivre coûte que coûte au changement.

Monsieur Fantasy : Y aura-t-il d'autres incursions dans cet univers ?
Cédric Ferrand : Wastburg est un roman qui se suffit à lui-même, il ne jette pas les bases d'une trilogie. Mais j'ai esquissé un univers qui pourrait servir à raconter d'autres parcours de vie, c'est certain. J'ai évoqué dans le récit des histoires de mercenaires qui pourraient très bien être le sujet d'un prochain livre si Wastburg est bien accueilli.
J'aime aussi les histoires malhonnêtes de Scott Lynch (Les Salauds Gentilshommes), aussi je ne m'interdis pas de montrer cette autre réalité de Wastburg.

Monsieur Fantasy : Quels sont vos projets ?
Cédric Ferrand : Pour le moment, la sortie prochaine de Wastburg occupe toute mon attention. J'attends de voir si mon style gouailleur plaira avant de faire des plans sur la comète.

publicité
publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

Get Adobe Flash player
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)