Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Avatar : Entretien avec l'acteur Sam Worthington

Jake Sully et Persée, même combat ?

Par Pierre-Eric Salard
19 avril 2010 | Mis à jour 19 avril 2010
Avatar : Entretien avec l'acteur Sam Worthington

Né en 1976 à Perth, dans l’ouest de l’Australie, Sam Worthington a quitté l’école à 17 ans pour travailler sur des chantiers. Devenu acteur par le plus grand des hasards, il décide de s’installer aux USA et décroche alors le rôle de Jake Sully dans Avatar. Emballé par le talent de cet inconnu, James Cameron le recommande à McG, qui l’engage pour incarner le cyborg de Terminator Renaissance, et peu après, Louis Leterrier le choisit pour devenir le Persée de son remake du Choc des Titans. Grâce à son charisme et à son talent, qui a éclaté dans Avatar, le très sympathique Sam Worthington est promis à une carrière exceptionnelle. ..

Rencontre entre Sam Worthington et Pascal Pinteau d'Effets-Speciaux.info :


Quand James Cameron a terminé ses études, il est devenu chauffeur routier, et a conduit des camions pendant plusieurs années. Après la fin des vôtres, vous avez été maçon. Pensez-vous que le fait d’avoir exercé tous les deux des métiers durs, dans lesquels on doit être précis et efficace, vous a permis de ne pas tomber dans le piège des « paillettes d’Hollywood », et est-ce aussi une des raisons pour lesquelles vous vous êtes immédiatement bien entendus, James Cameron et vous ?

Absolument. C’est même précisément pour cela que nous sommes rapidement devenus les meilleurs amis du monde. Nous avons immédiatement éprouvé une affinité, un lien, parce que nous parlons le même langage, direct et sans chichis. Nous n’aimons pas qu’on nous raconte des bêtises, et notre patience est très limitée quand nous sommes confrontés à des idiots. Et nous tenons à faire notre boulot jusqu’au bout, quelle qu’en soit la difficulté. Nous avons des éthiques professionnelles similaires : si vous vous êtes engagé à faire quelque chose, alors vous devez vous immerger dans le travail et agir en utilisant le meilleur de vos capacités. C’est la raison pour laquelle j’ai pu collaborer étroitement avec Jim chaque jour sur ce projet, et j’espère sur d’autres dans le futur.

2009 a été une année exceptionnelle pour vous : vous avez tenu le rôle principal de Terminator Renaissance, puis vous avez tourné dans Le Choc des Titans, avant que l’on vous découvre dans AVATAR. Que ressentez-vous en songeant à tout ce qui s’est produit ?

C’est fantastique ! Je me suis beaucoup amusé à faire tout cela, et je me sens très chanceux ! La seule façon de réagir est d’apprécier pleinement le moment présent, que l’on tourne un film australien dont le budget est de 2 millions de dollars, ou une superproduction américaine qui coûte 100 fois plus cher. Vous consacrez un bon moment de votre vie à un tournage. Vous faites de nombreux sacrifices, vous vous transformez énormément pour devenir un nouveau personnage, bref, vous vous investissez à fond. Mais tout en faisant cela très sérieusement, il faut aussi être capable de s’amuser, d’apprécier les bons moments de collaboration sur le plateau, avec les autres acteurs et toute l’équipe technique. Je suis très fier d’ AVATAR, et je n’aurai pas de problème à vous en parler avec un enthousiasme sincère. J’ai aimé vivre l’expérience de ce tournage unique, et je sens que je vais prendre le même plaisir à « vendre le film » !

Comment réagissez-vous à l’engouement que vous provoquez ?

Je me dis que si les gens s’intéressent autant à moi, cela signifie sans doute qu’il n’a pas dû se passer grand chose au cinéma cette année ! (rires) Mais plus sérieusement, chaque acteur vit dans la crainte de se retrouver au chômage. Quand on travaille autant que je l’ai fait depuis deux ans, on se met à espérer que les prestations que l’on a faites ne soient pas trop mauvaises, puisque les rôles se succèdent vite. Être reconnu dans son métier est toujours extrêmement plaisant. Quand on est comédien, on dit de vous soit « Il est nul ! », soit « Félicitations pour votre dernier film ! ». Jusqu’ici, tout va bien, je touche du bois…

Quelle est la scène-test que vous avez tourné avec James Cameron pour convaincre la Fox que vous étiez le bon choix pour tenir le rôle principal d’ AVATAR? Le studio était assez réticent, au début…

Nous en avons tourné beaucoup. Quatre au total, sur une période de six mois. La première scène était celle où Grace Augustine, le personnage de Sigourney Weaver, rencontre Jake, mon personnage, pour la première fois. C’était une scène assez classique, pour être franc. Elle ne présentait pas de difficulté particulière. La scène la plus ardue est un grand discours que je prononce dans le film, afin de rallier tous les gens qui m’écoutent. Il y avait aussi une scène très émouvante. Nous avons essayé d’impressionner les patrons de la Fox en leur montrant ce que je pouvais faire en jouant de tout mon cœur, avec mon instinct et ma passion. Nous espérions que le studio apprécierait tout cela. Et dans un second temps, au fil des mois, nous avons retravaillé ces scènes, en les modifiant constamment, en les recomposant. Je n’ai jamais considéré que tout cela faisait partie d’une simple audition, mais que c’était mon opportunité de montrer au réalisateur ce que j’avais envie de faire de ce rôle, comment je pouvais me l’approprier. A chaque fois que nous nous retrouvions, je disais à Jim, « Bon, j’ai changé ceci, j’ai modifié un peu cette réplique-là. » De son côté, Jim réagissait en me faisant de nouvelles propositions, et nous avancions ainsi, en développant la relation de travail que nous espérions avoir si le studio acceptait que je joue le rôle.

publicité


Retrouvez l'intégralité de l'entretien sur notre site partenaire Effets-Speciaux.info.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

Get Adobe Flash player
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)