Toute l'actu de
l'imaginaire
En ce moment sur Fantasy.fr

Avatar : Dans la peau du Colonel Quaritch

L'acteur Stephen Lang revient sur sa carrière et sur sa participation au film de James Cameron dans une interview accordée à Pascal Pinteau.

Par Pierre-Eric Salard
13 janvier 2010 | Mis à jour 13 janvier 2010
Avatar : Dans la peau du Colonel Quaritch

« Mesdames et messieurs, vous n’êtes plus au Kansas ! » C’est par cette allusion sarcastique à la réplique de Dorothy s’éveillant dans le pays du Magicien d’Oz que le Colonel Quaritch accueille les jeunes marines fraîchement débarqués sur Pandora dans les premières scènes d’Avatar. Dans ce rôle de militaire endurci, le visage barré d’une triple balafre, Stephen Lang réalise une performance mémorable, qu’il a évoqué au cours d’un entretien exclusif...

publicité


Rencontre entre Stephen Lang et Pascal Pinteau d'Effets-Speciaux.info :


Vous avez incarné plusieurs personnages mémorables de militaires au théâtre, d’abord le Colonel Nathan Jessup dans Des hommes d’honneur, puis huit héros de guerre différents dans une pièce que vous avez écrite vous-même, Au delà de la gloire, qui a été saluée par des critiques enthousiastes. Est-ce que ce travail sur ces personnages de militaires vous a permis de vous préparer, d’une manière ou d’une autre, à devenir le Colonel Quaritch d’Avatar ?

Je crois que chaque rôle de ma carrière en a généré un autre. Peut-être que je n’aurais pas obtenu le rôle du Colonel Quaritch dans Avatar  si je n’avais pas joué dans Au delà de la gloire. Les retombées médiatiques et la notoriété dont j’ai bénéficié après avoir joué cette pièce, ainsi que les photos où l’on me voyait en pantalons de camouflage et en maillot de corps kaki m’ont certainement aidés à postuler pour ce casting. De plus, j’avais une attitude assez macho sur l’affiche de la pièce. Jim Cameron a probablement vu cette image, et cela a dû provoquer un déclic chez lui. Il a dû se dire « C’est probablement à cela que Quaritch ressemble ! ». C’est souvent grâce à ce genre de circonstances fortuites que l’on est choisi.

Aviez-vous déjà rencontré James Cameron avant ce casting ?

Oui, car 20 ans plus tôt, j’avais déjà passé le casting d’Aliens, également pour un rôle de Marine ! (rires) Il s’en souvenait d’ailleurs très bien quand nous nous sommes revus.

Existe t’il certaines similitudes entre les personnages du Colonel Jessup et du Colonel Quaritch ? Ils semblent avoir tous les deux avoir des objectifs qu’ils sont prêts à atteindre, quitte à s’affranchir des notions du bien et du mal…

Je crois que ces deux hommes ont en commun une si haute idée de leur  devoir, de leur mission, et que cela finit par les aveugler. Comme vous, je pense qu’ils ont laissé leur ego exercer une influence trop importante dans leurs prises de décisions. Je crois qu’ils sont tous les deux motivés par la volonté de ne jamais faillir, de ne jamais renoncer. Ils sont courageux, et sont prêts à tout pour accomplir la tâche qui leur a été confiée. C’est juste de dire qu’ils se ressemblent beaucoup.

Quelles sont les qualités rédemptrices de Quaritch, s’il en possède ? Celles que vous venez de mentionner ?

Oui. Je crois que c’est son sens du devoir et son acharnement à réussir qui lui donnent une certaine épaisseur. Quaritch n’est pas un personnage « né pour faire le mal ». C’est un individu qui a fini par se laisser corrompre par les mêmes caractéristiques qui font aussi de lui un formidable soldat et un leader naturel. Sa vision du monde est désormais déformée, étriquée, limitée au seul accomplissement de sa mission. Je ne crois pas que l’on puisse parler de qualités rédemptrices en ce qui le concerne, mais c’est toutefois un homme qui a de l’épaisseur et des convictions, et une certaine complexité. Ce sont ces caractéristiques qui m’attirent souvent vers des rôles de militaires, car ce sont des hommes qui sont constamment confrontés à des décisions lourdes de conséquences, à des choix moraux emprunts d’ambiguïté morale et éthique. Ce sont les points communs qui existent entre de nombreux rôles de leaders.


Retrouvez l'intégralité de l'entretien sur notre site partenaire Effets-Speciaux.info.

publicité
Bandes-annonces
Looper
Looper

Joseph Gordon-Levitt et Bruce Willis réunis comme on ne s'y attendait pas.

Frankenweenie
Frankenweenie

Le nouveau film d'animation de Tim Burton.

Dredd
Dredd

Le Juge Dredd est de retour !

Get Adobe Flash player
Accès rapide
Cinéma Télévision Littérature Jeux
Bilbo le Hobbit Game of Thrones Le Trône de Fer Dragon Age
(Le prélude du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien) (Le Trône de Fer) (La saga de George R.R. Martin) (Le jeu de BioWare)
Les Vengeurs The Walking Dead La Roue du Temps Diablo 3
(Captain America, Thor, Iron Man, Hulk...) (D'après la série de comics de Robert Kirkman) (L'épopée de Robert Jordan) (Il n'y a pas que World of Warcraft chez Blizzard)
The Amazing Siper-Man Torchood Le Disque-Monde Assassin's Creed
(L'Homme-Araignée, nouvelle version) (Le spin-off de Doctor Who) (La série de Terry Pratchett) (Tout sur la franchise d'Ubisoft)
The Dark Knight Rises Camelot
(Le 3e Batman de Christopher Nolan) (Oubliez la série Merlin)
Conan le Barbare Spartacus : Blood and Sand
(D'après Robert E. Howard) (Sexe et sang chez les gladiateurs)
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(D'après Joanne K. Rowling)
Twilight : Révélation
(D'après Stephenie Meyer)
Pirates des Caraïbes 4
(Jack Sparrow est de retour)